Un temps fort le 28 Mai !

Nous appelons en intersyndicale à une semaine d’action dans la Santé et l’action Sociale. Nous proposons un temps fort le 28 Mai.

Une semaine d’action, de grèves et de mobilisation pour la Santé et l’Action Sociale Pour préserver les services publics et la Fonction Publique Du 27 au 31 mai 2019

Retrouvez les infos sur cette semaine d’action interfédérale sur cette page

Dans le cadre de cette semaine d’actions et de mobilisation, l’intersyndicale CGT, FO, SUD, CFE-CGC Santé et Action sociale va faire une demande d’entrevue avec la Ministre des Solidarités et de la Santé dans la matinée du 28 mai 2019 et un rassemblement est prévu à 11h devant le ministère des Solidarités et de la Santé pour nous rendre visibles (les modalités vous parviendront ultérieurement).

De nombreux services d’urgences sont actuellement dans l’action et la grève depuis plusieurs semaines. D’autres services hospitaliers le sont également (maternité, psychiatrie, EHPAD, médecine, autres) et dont les revendications sont portées par les syndicats et les salarié.e.s.

De ce fait, dans le cadre de la semaine de mobilisation, l’intersyndicale invite tous les services d’urgences en grève et des délégations d’autres services hospitaliers et établissements en lutte à nous retrouver le 28 MAI 2019 devant le Ministère des Solidarités et de la Santé. Nous pourrons ainsi porter les revendications des salarié.e.s de nos secteurs :

L’ouverture de négociations nationales urgentes sur les thématiques suivantes :
- La défense et l’amélioration du statut général des fonctionnaires garant de l’égalité de traitement des usagers et l’amélioration des conventions collectives ;
- L’arrêt des suppressions de postes dans les établissements ;
- La titularisation des contractuel.le.s ;
- L’abandon des enveloppes fermées et l’octroi de financements supplémentaires pour nos établissements et notre système de sécurité sociale ;
- Prise en compte de la pénibilité de nos métiers par un départ anticipé à la retraite ;
- Arrêt de la fermeture de services et de lits, ainsi que d’établissements ;
- Augmentation des effectifs en personnel et plan de formation en urgence ;
- Augmentation des salaires ;
- Négociation Urgente pour les services d’Urgences ;
- Abandon des projets de loi « Ma santé 2022 » et de la loi dite de « transformation de la Fonction Publique » ;
- L’abandon du projet de loi sur les congés bonifiés.


Nous exigerons d’être reçus par la Ministre des Solidarités et de la Santé. Nous nous rendrons ensuite devant l’Assemblée Nationale pour rejoindre le rassemblement de nos camarades des autres versants de la Fonction Publique afin d’exiger le retrait de la loi dite de « Transformation de la Fonction Publique ».