Suicide de l’une des nôtres, infirmière à l’hôpital Cochin

L’une des nôtres a mis fin à ses jours. La Fédération SUD Santé Sociaux s’associe à la douleur de la famille, des proches, des collègues de l’infirmière qui a mis fin à ses jours le mardi 7 mars 2017 à l’hôpital Cochin, son lieu de travail.

Combien de temps perdu à attendre que ça s’améliore au quotidien, collectivement, individuellement ?

Combien de temps perdu à essayer de comprendre l’incompréhensible sauf à regarder nos outils de travail se déliter autour de nous ?

Combien de fois encore devrons-nous comme aujourd’hui communiquer sur la mort de l’un des nôtres, communiquer sur la mort de l’une des nôtres en particulier le 8 mars 2017, jour des droits des femmes ?

Nous étions hier 35000 dans la rue à attendre des réponses.

Ignorant la bienséance dans de telles circonstances, Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé a refusé la rencontre avec celles et ceux qui perdent leur vie à la gagner.

Paris le 8 mars 2017,
Pour La Fédération SUD Santé Sociaux,
Jean Vignes,
Secrétaire Général

Pour contacter le Syndicat SUD Santé APHP rdv sur cette page


Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales