souffrance au travail

Le stress, l’augmentation de la charge de travail, la mise en compétition des salarié-es d’un même service, la fixation d’objectifs inatteignables, ou encore des comportements managériaux vexatoires (harcèlement, propos injurieux, mise à l’écart délibérée, appel à domicile...), la liste est longue des causes du mal-être et de la violence subis au travail.