Ségur de la Santé J1

Ségur de la Santé : pour la Fédération SUD Santé Sociaux seul le rapport de force permettra d’imposer nos revendications !

La fédération SUD Santé Sociaux avait émis plus que des doutes sur ce fameux Ségur de la Santé … elle n’a pas été déçue : 300 participant.e.s, et parmi eux 15 intervenant.e.s choisis par le gouvernement. Soient 5% avec un droit de prise de parole. A quelques rares exception, une syndicaliste CFDT, un maire « Républicain », deux représentants des usagers, la parole a été donnée majoritairement aux directeurs et aux médecins.

Après les annonces du Président de la République à Mulhouse pendant la période terrible de l’épidémie, les Hospitalier.e.s attendaient beaucoup de cette ouverture officielle du Ségur de la santé. Tant dans les messages du premier ministre dans ce qu’ils définiraient comme axes de travaux, que de ceux du ministre de la santé et des solidarités s’agissant de la méthode.

A priori, l’intention n’est pas de changer de monde, au-delà de la déclaration de principe. Les interlocuteurs et interlocutrices qui se sont exprimé.e.s n’envisagent pas encore les virages essentiels à une meilleure démocratie sanitaire. Si le ministre en évoquait lui-même l’arbitraire du choix des intervenant.e.s, il est de l’arbitraire très révélateur…

Nos revendications restent cruellement d’actualité tant les pistes et le cadre de ce Ségur nous laissent perplexes et ne fait que renforcer notre détermination à imposer une autre voie...

Si nous voulons, dans le calendrier, obtenir l’ouverture de véritables négociations, nous devons garder le cap de la juste revendication, permettre l’expression des collègues de terrain et la mobilisation en reste encore le meilleur moyen.

Notre participation au comité national Ségur et au groupe de travail carrière et rémunération, nous l’envisageons dans le cadre d’un rapport de force établi.
C’est pourquoi la Fédération SUD Santé Sociaux appelle tous les personnels de la santé, du social et du médico-social, ainsi que la population :

Plusieurs mobilisations ont d’ailleurs eu lieu ce jour un peu partout en France :
Tout d’abord rue Ségur à Paris où les camarades de SUD Santé AP-HP avaient déposé un préavis de grève et appelé à un rassemblement

Ségur de la Santé J1 - Rassemblement SUD Santé APHP rue Ségur
Ségur de la Santé J1 - Rassemblement SUD Santé APHP rue Ségur 2

Mais aussi à l’Hopital Henri Mondor à Créteil, ou au CH de Berney dans l’Eure, ou à celui de Rodez dans l’Aveyron.
Le personnel des Ehpad Korian était aussi très mobilisé ce lundi 25 mai https://korian.sudsantesociaux.org/...

Ségur de la Santé J1 - mobilisation SUD Santé Sociaux EHPAD Korian
Ségur de la Santé J1 - mobilisation SUD Santé Sociaux EHPAD Korian 2

Demain, plusieurs hôpitaux seront à nouveau mobilisé que ce soit à l’appel de SUD Santé Sociaux, d’autres syndicats, ou de collectifs (CIU, CIH, Printemps de la Psy, Bas les Masques,etc) :

  • rassemblements à 13h15 devant chaque établissement du GHU à Paris (Maison Blanche, Sainte Anne, etc)
  • CH de Pau à 14h30
  • Hôpital Saint Eloi à Montpellier à 14h
  • CH Rouvray à Rouen à 14h
  • CHU Grenoble à 14h
  • CHU de Toulouse, devant chaque établissement à 14h
  • Hôpital de la Timone à Marseille à 13h30
  • Hôpital Edouard Herriot, Lyon, 14h
  • CH D’Alençon Mamers 10h30
  • CHU Huriez, Lille, 14h
  • CH Charles Perrens, Bordeaux 12h
  • CHU Pellegrin, Bordeaux 12h
  • etc


Ségur de la Santé J1 - Rassemblement SUD Santé APHP rue Ségur Ségur de la Santé J1 - Rassemblement SUD Santé APHP rue Ségur 2 Ségur de la Santé J1 - mobilisation SUD Santé Sociaux EHPAD Korian Ségur de la Santé J1 - mobilisation SUD Santé Sociaux EHPAD Korian (...)