Sages Femmes, rien ne va plus...

La DGOS n’a aucune volonté de revoir en profondeur les décrets de périnatalité pour les adapter à la situation dégradée des maternités en 2014 (fusions, restructurations, "usines à bébés"...). L’ensemble des représentants des SF a exprimé son incompréhension sur le décalage entre la réalité sur le terrain, la mobilisation, et les demandes formulées lors des réunions avec les propositions insuffisantes de la DGOS.

Après avoir réussi à porter tous ensemble l’intérêt des sages-femmes et des patientes lors de la séance sur les décrets de périnatalité, l’intersyndicale a du renoncer à participer à la réunion plénière sur le premier recours sous pression du collectif auprès du directeur de la DGOS.

De même les négociations sont bloquées en ce qui concerne la revalorisation des carrières, tant sur les rémunérations que sur la structurations des carrières.

Nous appelons toutes les Sages -Femmes de la Fonction Publique Hospitalière à venir manifester leur colère devant le peu de considération que leur manifeste la Ministre de la Santé en proposant des grilles salariales loin de satisfaire nos revendications.

Rassemblement le 3 juin à 13h devant le ministère de la Santé

L’intersyndicale appelle les Sages-Femmes à renvoyer la lettre ci-jointe à la Ministre de la Santé


Voir documents ci-joints

Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales