Sa place n’est pas en garde à vue mais dans son école !

Une syndicaliste étudiante en travail social en garde à vue suite à la manifestation du 1er mai. Avec la Commission de mobilisation du travail social IDF ; notre Fédération SUD Santé Sociaux exigeons la libération immédiate de notre camarade en garde à vue et appelons à un rassemblement dès ce mercredi après-midi !

La manifestation traditionnelle du 1er mai aura cette année été marquée par les violences policières. Le dispositif de la préfecture avait sorti la grande artillerie : canon à eau, gaz lacrymogène sur toute la longueur des cortèges. Les policiers ont même tenté d’arrêter la manifestation intersyndicale dont une partie a tout de même pu continuer sur un autre itinéraire.
Nous apprenons qu’après cette journée de manifestation une camarade étudiante en travail social de l’IRTS de Montrouge à passé la nuit en garde à vue. Elle est actuellement au commissariat boulevard de l’hôpital, dans le 13eme arrondissement.
Après la violence en manifestation, nos camarades subissent la répression par la privation de liberté. Le gouvernement tente par tous les moyens, et tout particulièrement la répression, de faire passer en force sa politique.
Aujourd’hui nous manifestions dans un cortège travail social en lutte aux côtés de collectifs de sans papiers contre la loi asile et immigration. Elle permet entre autre la rétention des enfants ou de doubler les délais de rétention, donc d’emprisonnement de tous les sans papiers. Cette loi instrumentalise de plus en plus les missions et fonctions des travailleurs sociaux. Face à notre lutte, leur réponse ? L’enfermement de notre camarade étudiante et de plusieurs dizaines de manifestants !
Notre camarade milite depuis longtemps pour un monde plus juste et pour un travail social humain et émancipateur.

Sa place n’est pas en garde à vue mais dans son école !

Nous exigeons sa libération immédiate ainsi que de tous les manifestants interpellés aujourd’hui. Pour que la garde à vue ne soit pas prolongée, maintenons la pression en nous rassemblant devant le commissariat où elle est retenue depuis hier 18h.
Nous appelons à rassemblement des aujourd’hui à partir de 15h devant le commissariat du 13ème arrondissement, boulevard de l’hôpital, métro place d’italie.