Retour sur la Coordination Nationale du Secteur Social et Medico-Social de septembre 2018

Les 22 et 23 septembre, une coordination des salarié-e-s du Travail Social en Lutte s’est réunie. Pour se regrouper que l’on soit syndiqué-e ou non-syndiqué-e et fédérer les luttes pour organiser une riposte globale ! Notre fédération SUD Santé Sociaux est partie prenante de cette dynamique.

Retrouvez sur cette page, les photos, vidéos et l’appel issue de cette coordination.

l’Appel de la Coordination Nationale du Secteur Social et Medico-Social - septembre 2018

Nous, salarié.e.s en lutte du social et du médico-social, réuni.e.s les 22 et 23 septembre 2018 en Coordination Nationale, avons regroupés 60 actrices et acteurs en lutte des villes de Angers, Auray, Compiègne, Gap, Grenoble, Lille, Paris, Reims, Rouen, Toulouse, Nancy.

Aujourd’hui, nous faisons le constat commun que nous ne pouvons plus pratiquer nos métiers dans des conditions dignes ni accompagner les personnes avec lesquelles nous travaillons au quotidien.

Nous sommes issu.e.s de différents collectifs, des personnes syndiqué.e.s et non syndiqué.e.s. Nous pensons qu’il est nécessaire de s’organiser tant localement que nationalement pour défendre nos pratiques, nos conditions de travail, et nous réapproprier nos métiers.

La coordination nationale du secteur social et médico-social appelle à :

  • Agir face à la mise en concurrence entre les associations, les structures et les entreprises qui font du bénéfice sur le dos des personnes avec lesquelles nous travaillons (Laposte, BNP, Areva…). Rencontrons-nous dans les collectifs, dans les luttes pour partager des expériences communes.
  • Organiser dès le 9 octobre, un cortège travail social et médico-social en lutte dans toutes nos villes pour témoigner de notre unité.
  • Organisons des Assemblées Générales pour partager nos savoirs et nos expériences. Dès le 10 octobre, continuons la grève !
  • Se rendre les 8 et 9 novembre, aux Assises de la prévention spécialisée : Dans la santé, dans la psychiatrie, dans l’insertion la protection de l’enfance, nous sommes tous visé.e.s par ces attaques antisociales. Rassemblons-nous à Nantes le 8 novembre, participons aux actions et profitons de cette occasion pour nous rencontrer en Assemblée de Coordination le soir pour continuer le partage et la réflexion d’expérience.
  • Organiser, dès le mois de décembre, des manifestations locales devant les Conseils Départementaux suivie d’une montée nationale devant le ministère.

Pour faire face à l’offensive que nous subissons, il est important de continuer à construire un mouvement général dans le secteur et à contribuer au tous ensemble contre les politiques dévastatrices.

Face à cette situation, sortons de l’isolement et organisons-nous !

Les vidéos

Les Photos

Notre livret "Travail Social, Défis et Résistances"

.