Pour une coordination des salarié.e.s du travail social en lutte à Saint Denis les 22 et 23 septembre 2018

La fédération SUD Santé Sociaux soutien les salarié-e-s du travail social en lutte. Nous relayons l’appel à une coordination nationale. Toutes et tous ensemble contre la casse du Social ! Mise à Jour : RDV à Saint Denis au Clos Sauvage !

la coordination des salarie-és en lutte du travail social se déroulera le week-end des 22 et 23 septembre en région parisienne au Clos Sauvage (166 rue du Landy - Saint Denis).

Nous invitons les équipes Sud à s’investir sur la construction de cette coordination en :
- relayant l’information autour de vous
- en signant l’appel
- en organisant des délégations pour le 22/23 septembre
- en transmettant des mails d’animatrices/teurs locaux pour étoffer la liste de discussion/travail

Retrouvez le matériel et l’historique de ces mobilisations sur notre page #TravailSocialEnlutte

Appel à une Coordination du travail social social en lutte

La bataille du social est lancée. Le patronat résolument En Marche et le gouvernement entendent remodeler de manière radicale l’action sociale. Ils rêvent de trusts, de partenariats public/privé, de généraliser la concurrence via les appels à projet... en un mot de faire de la finance et la rentabilité les maitres mots. Les conséquences pour les professionnel·le·s, nous les subissons déjà : casse de nos conventions collectives, transformation en gestionnaire ou en opérateur·trice de contrôle social. Et pour nos publics, elles sont évidentes : être encore plus écrasé·e·s par un système qui n’accompagne plus depuis longtemps. Aujourd’hui, sous le quinquennat Macron, les attaques du capital envers nos métiers et nos publics sont plus violentes que jamais.

Face à ce cauchemar, nous sommes de plus en plus nombreux·ses à nous réveiller. Des luttes existent partout, à l’échelle d’une région, d’un secteur, parfois d’une institution. Après les mobilisations récentes à Nantes, Angers, Lille, Rouen, Marseille, Metz, Paris, Nice, Toulouse, Nancy, Valence… l’heure de la convergence de tous les foyers de lutte s’impose comme une évidence et une nécessité. Il est temps de nous fédérer et de s’organiser ensemble pour dynamiser nos luttes !

Nous appelons l’ensemble des acteurs et des actrices du travail social, exerçant dans le privé ou le public, à participer à la première coordination des salarié·e·s en lutte du travail social, le week-end des 22 et 23 septembre à Paris.

L’heure du réveil général a sonné !!!