- action ce 3 novembre : séance nationale de négociation tenue en échec

pour le retrait immédiat du projet de refonte de la CCN du 15 mars 1966 ..

La mobilisation de ce 3 novembre pour le retrait immédiat du projet de refonte de la CCN du 15 mars 1966 a confirmé l’élargissement national de l’action.

A Paris, plusieurs centaines de manifestants ont envahi la salle de négociation et ont exigé le retrait du projet des employeurs.

La séance de négociation a été levée en même temps que s’évacuait la salle. Cette séance est donc un échec pour les fédérations patronales à mettre à l’actif de la mobilisation.

A Lille, 500 manifestants ont déposée une motion aux sièges de l’UDAF et au siège de l’ASRL pour transmission aux fédérations patronales..
Dans l’Orne, 100 personnes se sont réunies devant la préfecture d’Alençon.

Dans plusieurs grandes villes de France ( Marseille, Lyon, Nantes..) et dans des dizaines d’établissement des initiatives le plus souvent unitaires témoignent de cet élargissement national du mouvement.


D’ores et déjà l’heure est à la préparation d’une manifestation nationale le 6 novembre à Paris à l’occasion de la prochaine négociation nationale. Les conditions de la réussite de la manifestation du 6 décembre sont réunies ; maintenant à toutes les équipes d’organiser la montée la plus massive possible.

Pièces-jointes

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

Résistance !

CC 66, on continue !

CC66 : victoire possible