Orthophonistes : dyscalculie ministérielle pour la fin 2014

L’Intersyndicale des orthophonistes reçue au ministère de la Santé le 22 décembre 2014 : cette année s’achève sans aucune perspective d’ouverture de négociations salariales !

Face au ministère qui s’arc-boute sur un état des lieux...

Ce lundi 22 décembre 2014, l’Intersyndicale des orthophonistes a été reçue une nouvelle fois au Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes.

Malgré la reconnaissance par les représentants du cabinet de Madame la Ministre de l’urgence de la situation de l’orthophonie dans les hôpitaux, il a été clairement affiché qu’aucune ouverture de négociations salariales ne pouvait être envisagée actuellement. Seul un état des lieux de la situation, à l’initiative du Ministère, a été proposé, comme il y a 5 mois.

...L’intersyndicale est pour une mobilisation générale !

Il est clair pour les représentants de l’Intersyndicale que la situation ne pourra donc évoluer sans une mobilisation générale. La dégradation de l’offre de soins orthophoniques hospitaliers est inacceptable, pour les patients comme pour les professionnels, avec par exemple pour conséquences l’allongement des délais pour la mise en oeuvre des soins, la disparition de lieux de stages pour les étudiants, la dégradation des réseaux ville-hôpital...

Pour le ministère BAC +5 = BAC +2

Sans reconnaissance salariale de notre qualification, il n’y aura bientôt plus d’orthophonistes à l’hôpital : il n’est plus question d’accepter des grilles salariales à Bac+2 après 4 et maintenant 5 années d’études.

Non à la mort programmée de l’orthophonie hospitalière : Agissons avant qu’il ne soit trop tard !


CFTC Santé et Sociaux
UFMICT-CGT
FNO
FO Santé-Sociaux
FOF
SUD Santé-Sociaux
UNADREO
UNSA
CFO