Opération coup de poing de la commission mobilisation du travail social IDF

Après une première action matinale sur un colloque d’employeurs de maisons de retraite, la commission mobilisation du travail social IDF a enchaîné une deuxième opération coup de poing en occupant les locaux de Nexem.

En déboulant dans la commission paritaire, nous avons annulé sa tenue et bloqué la casse de nos conventions collectives... Pour l’instant...
Pour amplifier la lutte, nous appelons l’ensemble des collègues du social à se mobiliser le 30/01 au côté de nos collègues des EHPAD et le 14 février à participer à la grève générale du travail social !!!

Communiqué de la fédération SUD Santé Sociaux

Ce 24 janvier 2018, à l’appel de SUD Santé Sociaux et de la commission mobilisation du travail social Ile de France, deux actions fortes ont été menées avec succès.
Dès 9 heures, 40 salarié-es syndiqué-es non syndiqué-es ont envahi le 10éme colloque de la Fédération Nationale des Associations de Directeurs d’Etablissements et de services des Personnes Agées dédié aux Politiques Vieillesse à l’espace Reuilly à Paris 12éme.

Malgré l’absence de la Ministre des Solidarités et de la Santé, pourtant annoncée, les salarié-es mobilisé-es ont pris la parole face aux représentant-es présent-es des EPHAD. La souffrance des Salarié-es, conséquence des conditions de travail déplorables a été dénoncée ainsi que le manque de moyens humains et financiers des établissements et la maltraitance institutionnelle que subissent les personnes âgées. Les salarié-es mobilisé-es ont prévenu, cette action n’est que le début d’une mobilisation qui va s’amplifier dans le secteur.

Plus tard dans la matinée, SUD Santé Sociaux et la Commission Mobilisation du Travail Social IDF ont occupé les locaux de NEXEM, syndicat patronal du secteur social et médico-social et envahit la commission nationale paritaire de négociation de la cc 66 qui avait lieu aujourd’hui.

Cette action fait suite aux intentions annoncées de NEXEM de se tourner vers le secteur lucratif pour diversifier les financements des Associations. Les travailleurs sociaux refusent de voir livrer leur secteur aux mains des financiers. La mobilisation de ce matin a atteint son objectif, puisque NEXEM a annulé la réunion de négociation.

Pour la Fédération SUD Santé sociaux, qui siège aux négociations paritaires, depuis des années ces négociations ne sont qu’une mascarade. Les propositions patronales indécentes et répétées précarisent encore plus les salarié-es.

La Fédération SUD Santé Sociaux refuse d’être le faire-valoir de cette logique patronale et marchande. Il revient donc désormais aux employeurs de revoir leur copie pour espérer instaurer un cadre de négociation acceptable par les salarié-es.
SUD Santé Sociaux et la Commission Mobilisation du Travail Sociale IDF appellent l’ensemble des salarié-es du secteur à amplifier la lutte en se mobilisant le 30 janvier 2018 au côté du personnel des EPHAD et à participer à la grève du travail social le 14 février !!!


Retrouvez notre campagne