Nouvelle grilles socio-éducatifs FPH : la régression

Depuis le 2 février les professionnel-les de la filière éducative de la Fonction Publique Hospitalière sont reclassé-e-s dans une nouvelle grille indiciaire dans le cadre du NES B (Nouvel Espace Statutaire B).

Socio-éducatif, la régression !

Ce changement important concerne surtout les Assistant-e-s Socio-Educatifs éducateurs/trices spécialisé-e-s et assistant-e-s sociales/aux), les Moniteurs/rices Educateurs/trices et les animateurs/trices, Pour les autres métiers seuls les bornages sont modifiés.
En effet pour les ASE et les ME c’est la fin de la carrière linéaire et le passage en 2 grades qui a été acté par le ministère.
Pour les animateurs/trices, c’est encore pire avec l’apparition d’un 3ème grade.
Les raisons invoquées par le ministère sont :
- la subordination de notre fonction publique vis à vis de l’inter-fonction publique dans laquelle la Fonction Publique d’état est dominante mais qui, sur les filières socio-éducatives, ne représente que très peu !
- la volonté d’une " harmonisation " avec les grilles en cours dans la Territoriale.

La création de ces nouvelles grilles a pour conséquences l’allongement de la carrière (de 22 ans on passe à 33ans) et son ralentissement avec mise en place d’un ratio, pourcentage non encore connu pour le passage d’une grille à l’autre. Ces mécanismes auront pour effet de dégrader les conditions salariales de ces professionnels.

Que va-t-il se passer à la mise en route de cette nouvelle grille ?

Les ASE actuellement titulaires intégreront directement la grille principale, la création de 4 échelons supplémentaires permettraient d’intégrer " le stock " des professionnel-les concerné-e-s. De ce fait, le mécanisme du ratio n’aura d’effet que dans plusieurs années, le temps que les professionnel-les titularisé-e-s après le 1er février 2014 atteignent le 5ème échelon du premier grade.
En ce qui concerne les animateurs/trices, l’ensemble intègre le 2ème grade !
Nous sommes très loin des revendications salariales portées par ces personnel-les et de la demande du passage en catégorie A des ASE. Cet abandon pose un énorme problème de reconnaissance professionnelle.
Le ministère de la Fonction Publique veut remettre à plat à travers le " rapport Pêcheur ", l’architecture des grilles de l’ensemble de la fonction publique. Le pire est donc à venir.

Une politique budgétaire indécente et inacceptable !

SUD Santé Sociaux juge indécente et inacceptable la politique budgétaire menée par le gouvernement, qui se sert des agents publics comme variable d’ajustement à la crise économique dans laquelle se trouve notre pays et se faisant, poursuit de façon dramatique cette politique d’austérité.
La Fédération Sud Santé Sociaux revendique :

  • la reconnaissance des diplômes d’à?tat à Bac+3 et le reclassement des assistants sociaux, éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants et conseillers en économie sociale et familiale en catégorie A type dans les fonctions publiques et une revalorisation équivalente dans le privé.
  • un vrai déroulement de carrière linéaire de l’ensemble des catégories et des revalorisations salariales pour toutes et tous les salarié-es et agents du secteur médico-social et social public/privé.
  • Le versement immédiat des gratifications dues aux stagiaires étudiants et pour un statut et un salaire de travailleur social en formation ;
  • Une reconnaissance de l’utilité publique de l’action sociale que l’on travaille dans le public ou le privéâ ?¦


Pièces-jointes

Mots-Clefs Associés

Cet article parle de

Compte-Rendu - Rémunération - Socio-Educatifs - Stage - Tract