NON au PLFSS 2017, ni 150 M€, ni 300 M€ !

Communiqué commun des Fédérations CGT, FO et SUD de la santé

Les Fédérations CGT, FO et SUD et leurs représentant-es siégeant au Conseil d’Administration de l’ANFH :

  • revendiquent le maintien de la totalité des fonds de l’ANFH qui doivent être unique-ment utilisés à des fins de formation, notamment les Etudes Promotionnelles, et non en direction du FMESPP, ou pour la mise en œuvre des restructurations hospitalières en combinaison avec la Loi de modernisation du système de santé ;
  • réaffirment la nécessité de combattre pour le retrait de ces mesures prises dans le cadre du PLFSS qui sont un véritable « hold-up » sur les fonds de formation, qui viennent s’ajouter à d’autres ponctions sur la CNSA, le FIPHFP, le FEH… qui s’inscrivent dans une logique d’ensemble de détournement de fonds qui sont financés par notre salaire différé ;
  • ne peuvent passer sous silence le vote par l’ensemble des parlementaires, toutes tendances politiques confondues, de l’article 3 du PLFSS qui valide la ponction de 150 mil-lions d’euros pour 2016 sur les fonds de l’ANFH.

Compte tenu de l’impact de ces mesures sur l’accès à la formation pour les personnels hospitaliers, nos organisations suivront avec attention le vote de la Commission Mixte Paritaire ce jour, ainsi que le vote définitif du PLFSS prévu la semaine prochaine.

Nous continuerons à informer les agent-e-s, les usagers et les parlementaires des conséquences de cette ponction.

Nous ne lâchons rien : NON au PLFSS 2017, ni 150 M€, ni 300 M€ !
Retrait pur et simple des articles 3 et 53 !

Nos Fédérations poursuivent leur mobilisation commune pour plus de moyens pour les hôpitaux et le personnel de la santé.

Paris le 22 novembre 2016


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales