Mouvement social dans le Maine et Loire pour la Protection de l’Enfance

Depuis maintenant plus d’un an, l’intersyndicale locale (CGT, FO et SUD, rejointes par la CFDT) et les usager-es se mobilisent contre la décision du Conseil Départemental du Maine et Loire de remettre à plat le dispositif de la Protection de l’Enfance par un appel à projet redistribuant l’ensemble des places d’accueil sur le département.

Malgré ces mobilisations, le Conseil Départemental du Maine et Loire a mené à bien son entreprise de démolition du secteur, que ce soit dans le privé et dans le public, et vient de rendre ses conclusions.

Pour la Fédération SUD Santé Sociaux elles sont honteuses et désastreuses !

Ce sont 350 à 400 salarié-es qui vont se retrouver licencié-es, 4 associations complètes qui vont disparaître de la carte de la Protection de l’Enfance dans le Maine et Loire pour laisser la place à des Associations et Fondations moins-disantes sur le plan économique et donc social. Elles peuvent se permettre de travailler à moindre coût, hors Convention Collective CCN 66 et avec du personnel moins, voire non qualifié,….

Autre problématique elles sont parachutées de l’extérieur en méconnaissance du terrain.

Pour la Fédération, c’est une remise en cause majeure de qualité du travail fourni et de sa nécessaire continuité, par des salarié-es et des Associations qui exercent dans le secteur depuis parfois plus de 150 ans.

Pour la Fédération, cette décision innommable entraîne de surcroit angoisses et inquiétudes chez les jeunes et leurs familles accompagnés parfois depuis plus de 10 ans.

La Fédération SUD Santé Sociaux dénonce cette mise en concurrence des établissements médico-sociaux et la marchandisation du secteur au nom d’une logique purement financière qui organise la dégradation des prestations associées. Pour la Fédération SUD Santé sociaux le département du Maine et Loire fait aujourd’hui office de laboratoire en la matière. Nous savons qu’un certain nombre d’autres Collectivités Départementales sont très attentives à ce qui se passe dans le 49 et sont dans l’attente de pouvoir mettre en œuvre une démarche similaire.

Après une mobilisation sans précédent le 4 mai dernier (700 personnes), et avec le soutien affirmé du médico-social, de la pédopsychiatrie et de l’ensemble de leurs partenaires, l’intersyndicale locale appelle à nouveau à une mobilisation le 15 mai 2017 !

La Fédération Sud Santé Sociaux apporte son soutien à la lutte légitime des salariés du Maine et Loire, alerte les collègues des départements limitrophes, voire de l’ensemble de la France et les invite à les rejoindre dans leurs actions à venir.

La Fédération Sud Santé Sociaux soutiendra ces luttes pour le maintien et l’amélioration des moyens nécessaires à un dispositif de qualité pour mettre en œuvre les missions de service public de la Protection de l’enfance.


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales