#LoiTravailNonMerci - 28 Avril 2016 - No Future

Hollande, Valls, Macron, Cahuzac et compagnie, citoyens d’honneur du Panama, jamais un gouvernement de droite n’aura autant attaqué le prolétariat tant il s’en prend à ce qui lui fait origine, ce qui le défini... Prolétarius, citoyen de la dernière classe sociale, étymologiquement celui qui ne possède que ses enfants pour toute richesse.

Les premières victimes des plans d’austérité sont nos enfants, voilà pourquoi ils sont dans la rue le jour, sur les places la nuit, debout, unitaires, en marche pour la justice sociale.
à?ducation, emploi, culture, santéâ ?¦autant de pans de ce qui fait la Sociétéâ ?¦ autant de valeurs injuriées, attaquées, libéraliséesâ ?¦ par les gouvernants... Les mêmes traitant nos enfants manifestant de délinquants.
Allons manifester notre mécontentement ! Faisons le pour nos gosses, leur avenir, leur devenirâ ?¦ dans la rue avec eux/elles, tous et toutes ensembleâ ?¦ Offrons-leur du même coup un petit coin de parapluie pour éviter justement les mauvais les coups de matraqueâ ?¦

Inversion des normes

Sur la réforme du code du travail, quand le gouvernement annonce que le CDI doit être la normeâ ?¦ Non seulement il mente car en faisant primer l’accord d’entreprise sur la loi et sur les contrats de travail il inverse la hiérarchie des normesâ ?¦ Il ouvre ici délibérément la boîte de Pandore qui permettra de remettre en cause, le statut des fonctionnaires dans le public, les conventions collectives dans le privéâ ?¦ Est-ce un hasard si les règles d’avancement ont été modifiées via le PPCR, est-ce un hasard si on embauche de plus en plus de CDD à l’hôpital, si les délais de stagiairisation /titularisation ont explosés, si les 12h qui devraient être dérogatoires deviennent la règleâ ?¦ ?

L’Hôstérité tue

Pas un endroit en France où un hôpital aura été épargné par l’hôstérité. Fermetures de services (soins, logistiques, techniques, administratifsâ ?¦), de maternités, d’hôpitauxâ ?¦ Attaque des conquis sociaux (RTT, avancementâ ?¦). Réorganisations, fusions, Groupement Hospitalier de Territoire destructeurs d’effectifs...
Les directions d’hôpitaux, d’ARS, les ministres, les députés-es car ils votent le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) ont du sang sur les mains.
En conséquence contrairement à la courbe du chômage, l’espérance de vie s’inverseâ ?¦
Pendant que ces technocrates coulent l’hôpital public, les personnels écopent d’une double peine car malgré les efforts consentis au quotidien, le ministère ose aujourd’hui en demander plus (dépassements d’horaires, annulation des congés, rappels à domicile illégauxâ ?¦) avec moins (3 milliards d’euros d’économies et 22 000 postes supprimés).

A nous d’inverser la tendance !

Nous arrondissons les angles tous les jours, c’est bien pour ça que les hôpitaux tournent encore. Consacrons notre force à la lutte et faisons comprendre à toutes et tous qu’au delà de nos acquis, de nos emplois, ce que nous défendons c’est le service public.

Exigeons le retrait total de la loi travail !

JPEG - 110.6 ko


Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales