loi du 27 juin 1990 sur les hospitalisations sous contrainte en psychiatrie : une brèche ouverte ?

La fédération SUD Santé sociaux rappelle son opposition à ce projet de réforme qui place la contrainte comme modalité principale d’accès aux soins en psychiatrie.
Elle mettra tout en oeuvre pour que la brèche ouverte par la décision du Conseil Constitutionnel se traduise par l’ouverture d’un large débat public sur les modalités d’accès aux soins et l’organisation du dispositif de psychiatrie publique.


Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales