Les travailleuses et travailleurs sociaux en lutte envahissent le groupe SOS

150 travailleuses et travailleurs du social ont envahi le siège du groupe SOS à l’issu de la manifestation du 14 février dans le cadre de la "grève générale du travail social". Voici leur communiqué suite à cette action.

communiqué de la commission mobilisation du travail social Île de France

Ni collabo, ni entrepreneur du social

En occupant le groupe SOS, nous nous opposons à la collaboration de certaines associations avec la chasse aux sans-papiers menée par l’Etat à travers la circulaire Collomb.

En occupant le groupe SOS, nous entendons cibler le fer de lance des "entrepreneurs du social" qui livrent l’action sociales aux griffes de la finance à travers les "social impact bound / contrat à impact sociaux".

Pour SUD Santé Sociaux il faut continuer à construire la mobilisation

SUD Santé Sociaux est partie prenante de cette mobilisation. Nous invitons l’ensemble des salariéEs du secteur social à rejoindre et construire des collectifs locaux partout en France pour lutter pour l’amélioration de nos conditions de travail, de nos salaires et des politiques sociales à hauteur des besoins de la population, quels que soient leurs lieux d’habitation.

SalariéEs du groupe SOS

Votre patron nous a expliqué que le "dialogue social" (sic) est excellent dans le groupe SOS.
Ne restez pas isoléEs ! Venez participer à la construction d’un syndicalisme de lutte au sein du groupe SOS !