LE 20 NOVEMBRE JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT…

Ne laissons pas la pédopsychiatrie être détruite par des politiques nuisibles aux enfants !

Le 20 novembre 1989, l’ONU adoptait à l’unanimité la Convention relative aux droits de l’Enfant : les droits de chaque enfant du monde étaient désormais reconnus par un traité international, ratifié par 195 Etats. Ce traité est le plus ratifié en matière de droits de l’homme. Il définit une liste de droits de l’enfant dont le droit à la santé.

Mais quid du droit au soin psychique pour tous les enfants en France aujourd’hui ?

Dans la rue et dans la grève exprimons notre colère, exigeons des mesures et des moyens à la hauteur (budgets, effectifs, formations, conditions de travail, salaires, etc.) pour garantir notamment des soins et des prises en charge dignes pour les enfants.