Journée internationale de lutte pour les droits des femmes #8mars 2018

Parce qu’année après année, les choses ne changent pas ou si peu !!
Cette année, les écarts de salaires entre hommes et femmes continuent à se creuser, les contrats précaires continuent à se multiplier, les revalorisations sont absentes, les droits sont minés via les ordonnances sur le droit du travail et l’attaque du statut des fonctionnaires.

- Parce qu’aujourd’hui les lignes ne bougent pas en faveur des femmes.
- Parce qu’aujourd’hui l’austérité qui s’impose touche plus particulièrement les femmes.
- Parce qu’aujourd’hui certaines ont réussi à soulever le voile sur les violences subies au travail.
- Parce qu’aujourd’hui comme hier les femmes représentent plus de la moitié de l’Humanité.
- Parce qu’aujourd’hui, on sait que si l’égalité salariale existait la Sécu se porterait mieux Financièrement !

Aujourd’hui :

Il est temps de réagir en force en descendant dans la rue pour dire stop aux inégalités :
- Inégalités salariales
- Inégalités dans la répartition des tâches ménagères
- Inégalités dans le choix des temps partiels
- Inégalités dans le montant des retraites

Il est temps de descendre dans la rue pour dire stop :
- aux violences subies au travail ,
- aux dévalorisations, stigmatisation, blagues et propos sexistes !

Il est temps de descendre dans la rue :

  • pour dire oui à l’amélioration de nos sa-laires par une revalorisation de 400€ net mensuels de suite,
  • oui au salaire minimum à 1 700€ net,
  • oui aux 32h/4 jours et 30h/3 nuits hebdo-madaires,
  • oui à l’égalité des salaires au regard de la responsabilité d’exercice.

Parce que dans le secteur sanitaire, social et médi-co-social les femmes représentent 80% des personnels, il est temps de montrer notre force.

Le 8 mars, journée de lutte POUR LES DROITS des femmes, descendons dans la rue pour exiger notre dû !

Obtenons l’égalité !!!

Site internet de la campagne : 8 mars 15h40 en grève pour l’égalité https://8mars15h40.fr