#JeSuisCharlie

L’Union syndicale Solidaires respecte la douleur des proches de toutes les victimes, s’associe aux rassemblements unitaires organisés partout en France et appelle à poursuivre le combat pour une profonde transformation sociale, en rupture avec les processus totalitaires d’où qu’ils viennent.

Communiqué de notre Union Syndicale Solidaires

Nous défendons la liberté d’expression

Après l’assassinat collectif commis au siège du journal Charlie-Hebdo, l’Union syndicale Solidaires réaffirme la nécessité de défendre toujours et partout la liberté de la presse. Nous sommes plus que jamais solidaires avec toutes celles et ceux, qui, dans les métiers de la presse, sont horrifiés par le meurtre de leurs collègues.

Nous combattons les fanatismes religieux

Les assassins ont clamé agir au nom d’un Dieu. L’Union syndicale Solidaires respecte le droit de croire ou non de chacun et chacune, mais nous savons aussi qu’à travers l’histoire, nombre de massacres ont été perpétrés au nom de diverses religions. Le fondamentalisme religieux est un danger pour l’Humanité.

Nous agissons contre les discriminations

Cet assassinat fait le jeu de tous les ennemis de la liberté dont la volonté est de stigmatiser des individus et groupes, en fonction de leur origine, de leur culture, de leur religion. L’Union syndicale Solidaires refuse ces amalgames honteux et dangereux. Elle ne participera pas à une " union nationale " qui désignerait un ennemi bouc-émissaire incarné par telle ou telle " communauté ".

Nous refusons toutes les politiques réactionnaires

Cet assassinat fait le jeu de toutes les forces réactionnaires et des politiques impérialistes, qui l’utilisent pour construire une société toujours plus policière et prônent une unité nationale qui rassemblerait exploiteurs et exploités. L’Union syndicale Solidaires ne combattra pas pour la liberté et l’égalité aux côtés des ennemis de la liberté et de l’égalité.

L’Union syndicale Solidaires respecte la douleur des proches de toutes les victimes, s’associe aux rassemblements unitaires organisés partout en France et appelle à poursuivre le combat pour une profonde transformation sociale, en rupture avec les processus totalitaires d’où qu’ils viennent.

Le 9 janvier 2015

JPEG - 16.3 ko

Communiqué de la fédération SUD Santé Sociaux

La Fédération SUD Santé Sociaux présente ses condoléances aux familles et ami-es de
toutes les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo.

Nous sommes toutes et tous en deuil. Depuis toujours les dessinateurs satiriques accompagnent l’action syndicale, et nous côtoyons leur esprit, à travers leurs oeuvres, au quotidien.

S’il n’y a pas de hiérarchie dans l’horreur, il y en a une dans la portée symbolique de cet acte qui vise sans équivoque la Liberté.

La liberté d’expression est un droit fondamental sur lequel nous ne cèderons pas face à toute stigmatisation qui pourrait résulter d’une volonté politique d’assimiler des personnes au nom de leur culture ou de leur religion à cet acte atroce.
A l’inverse de l’effet recherché par les criminels et de l’escalade de la répression et de la terreur, nous militons pour que notre société évolue vers toujours plus de liberté, d’égalité et de partage en n’oubliant pas que le terrorisme se nourrit de la misère, de l’exploitation et de l’oppression.

En ce sens nous resterons fidèles à l’esprit de ces compagnes et compagnons de route, ainsi que de toutes les victimes, malgré l’atrocité de l’acte dont elles ont fait l’objet.

La Fédération SUD Santé Sociaux appelle avec l’Union Syndicale Solidaires à rejoindre le rassemblement ce soir à 17h place de la République à Paris et à toutes les manifestations qui seront organisées dans le respect des valeurs défendues par les victimes de cet attentat.

Le 7 janvier 2015


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales