Hopital Necker - Qui casse l’hôpital ?

"Massive, dynamique, combative, revendicative," la manifestation nationale unitaire d’hier à Paris et en province est une grande réussite. 1 million de personnes ont défilé à Paris contre la loi travail. Plusieurs dizaines ont été blessés, certains gravement. Deux s’en sont pris à la façade de l’hôpital Necker...
Retrouvez la vidéo et des photos de notre cortège, le communiqué de notre syndicat SUD Santé APHP et de notre union syndicale Solidaires et d’autres réactions syndicales ou de collectifs sur twitter.

photos / vidéo


Communiqué de SUD Santé AP-HP

Dégradation de l’hôpital Necker-Enfants Malades

Hier, mardi 14 juin 2016, en marge de la manifestation contre la loi travail, la façade de l’hôpital Necker a été endommagée. Une douzaine de vitres isolantes sont en effet cassées, « peinturées », les dégâts sont indéniables.

Les dégradations à 4 min 20 dans la vidéo de Pierre Trouvé.

Aujourd’hui, la communication du gouvernement, relayée par les médias, ne consiste qu’en une dénonciation des actes sans revenir sur le contexte de cette situation. La direction de l’APHP par le biais du directeur de l’établissement appelle le personnel à la délation, les invitant à communiquer les photos ou vidéos qu’ils auraient pris pour identifier les auteurs.

Les violences et autres dégradations de biens publics ne sont pas de nos pratiques, nous les dénonçons non sans tenir compte du contexte. Et nous nous posons à ce titre la question de la présence des forces de l’ordre devant l’hôpital Necker lors du passage de la faction la plus radicale du cortège. Depuis mars , nous sommes passés à plusieurs reprises sur ce même parcours, nous n’avons jamais eu à déplorer de dégradation sur l’hôpital Necker sans doute parce que les flics n’y étaient pas.

SUD-Santé APHP appelle le gouvernement à la raison. La porte de sortie il la connaît, abandonner le MEDEF et réécouter les salariés en retirant le projet de loi. L’orgueil de quelques ministres ne prévaut pas à l’intérêt général. Quand il s’en sera acquitté, il serait bien inspiré de revoir sa politique budgétaire envers l’hôpital public. Puisqu’il se soucie tant des patients, qu’il n’oublie pas les conditions déplorables dans lesquels travaillent les hospitaliers par manque de moyens. Des socialistes ne laisseraient pas faire.

de SUD Santé APHP (leur page de contact)
Villejuif le 15 juin 2016


Autres réactions :


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales