gel de l’avancement, réponse courrier Ayrault

Objet : a propos du courrier envoyé par le premier ministre à notre déléguée générale Fonction Publique Solidaires.
La fédération SUD Santé Sociaux ne trouve en rien rassurant le courrier adressé par le Premier Ministre à notre déléguée générale pour la Fonction Publique Solidaires.
Il n’affirme que la continuité d’une politique de cure d’austérité imposée à la Fonction Publique. Dans la droite ligne de l’économie libérale il n’invoque que le coà»t de la Fonction Publique et ses imperfections largement instrumentalisées par les portes paroles de la privatisation.
" Rénoverâ ?¦, en assurer la pérennitéâ ?¦, apporter un meilleur serviceâ ?¦, renforcer la confianceâ ?¦, plus grande transparenceâ ?¦, économies et réorganisationsâ ?¦, â ?¦" à travers ses propos notre Premier Ministre enfonce les portes ouvertes des chantres de la privatisation financière en insinuant en contre partie que le Fonction Publique ne serait que gaspillage et dysfonctionnements.
La fédération SUD Santé Sociaux dénonce son propos réducteur, affirme que la Fonction Publique est composée largement majoritairement de salarié-e-s engagé-e-s dans leur mission de rendre la vie de leur concitoyen-n-es meilleure par l’organisation de solidarités, d’égalité et de répartition des richesses collectivement produites par des services socialisés.
Pour la fédération SUD Santé Sociaux si la Fonction Publique doit être l’objet de réflexion, d’évolution permanente elle ne doit pas être évaluée à travers son coà»t, mais par les choix politiques d’un service à mettre en commun. La Fédération affirme que ce n’est pas la Fonction Publique qui coà»te cher aux citoyen-ne-s, c’est le capitalisme qui nous assomme de dettes et autres taux d’intérêts toxiques au profit de l’industrie financière et de l’exploitation de l’humain comme minerais de main d’oeuvre de moins en moins bien reconnu et protégé.
Ce sont les cures d’austérité qui finissent par rendre la Fonction Publique impuissante à servir, manque de soignants, de juges, d’inspecteurs, d’enseignants, d’ouvriers, de services techniques â ?¦ autant de facteurs d’inégalités, autant d’occasions pour les fraudeurs financiers de prospérer, autant de causes d’injustice et de souffrance pour une population soumise a des restrictions d’accès à un service ou un autre.
Pour la Fédération SUD Santé sociaux, la Fonction Publique n’a pas à être " rénovée ", elle a à être restaurée, restaurée dans le respect du statut de fonctionnaire pour tous ses agent-e-s, restaurée dans l’obligation de moyens à mettre en oeuvre pour tous les services à rendre, restaurée dans sa capacité à répondre de façon égalitaire aux besoins de toutes et tous.
La Fédération SUD Santé Sociaux dénonce un propos qui n’a rien de social, et appelle largement à une mobilisation citoyenne afin que ce gouvernement comprenne qu’il ne peut impunément sacrifier les acquis de l’état social sur l’autel du profit capitaliste.


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales