Différent N°60

Floué-es, dupé-es, grugé-es, embobiné-es, mystifié-es, arnaqué-es, leuré-es… !

Il y aurait de quoi remplir une page entière de mots susceptibles de décrire les effets réels de la politique sur la population à l’opposé de ce qui en est communiqué par le Président Fregoli et ses séides. Qu’il soit en costume de la navale pour aborder un sous-marin, déguisé en chevalier du ciel pour s’adresser aux corps d’armée ou la machette à la main en sous Bob Morane des Antilles, ne nous y trompons pas. Sous cette panoplie de personnages c’est le pourfendeur du droit social, le fidèle et zélé serviteur de la finance et du capital qui est à l’œuvre.

Dupé-es, les patient-es et les soignant-es de psychiatrie (p 4 et 5) par la loi dite de protection des usager-es , promulguée sous Sarkozy (pâle précurseur de notre Fregoli actuel), qui induit l’inverse de ce qu’elle promet.

Arnaquée, la population, par un projet de loi de finance de la Sécurité sociale (p 6, 7, 8 et 9) tout juste bonne à compenser le cadeau fait aux plus riches à travers l’ISF.
Mystifiée par le tour de passe-passe opéré entre cotisation sociale et CSG,

Leurrés que nous sommes par une politique générale qui instrumentalise la peur en resserrant le filet sécuritaire, qui précarise au nom de la lutte contre le chômage, qui casse le code du travail pour mieux protéger les employeurs… (p 10 et 11).

Grugées les femmes immigrées (p 12), doublement par le racisme et le sexisme, pour être plus sûrement exploitées sur un marché du travail sans foi ni loi.

Heureusement dans ce contexte la lutte peut payer, parfois, par la résistance menée dans les tribunaux (p 13), par la reconnaissance de notre syndicalisme et sa pugnacité (p 14 et 15), et même de façon ludique s’exprimer par le jeu inspiré de Notre Dame des Landes (p 16).

Contre les ordonnances Macron/Diafoirus qui ne visent qu’à embobiner les masses, le syndicalisme de transformation sociale, de lutte de classe porté par SUD et Solidaires, dans sa détermination à chercher des convergences avec les autres syndicats et les collectifs, dans son application à étendre les luttes et informer est un bien meilleur remède aux maux de la société pour ne pas se laisser flouer.

à utiliser sans modération !

Sommaire :

société - pages 4, 5
Acculturer les soignant-es…

dossier - pages 6, 7, 8, 9,
PLFSS 2018*, Macron, ou le hold-Up invisible
*Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale.

interpro - pages 10, 11
Motion d’actualité du congrès Solidaires

femmes - page 12
Femmes immigrées, étrangères, sans-papiers en France : lutter contre les discriminations croisées

juridique - page 13
Sale ambiance de travail

vie syndicale pages 14, 15
Du nouveau pour la représentativité de la Fédération Sud Santé Sociaux dans le secteur sanitaire, social, médico- social, privé non lucratif et lucratif

culture & plaisir - page 16
Le jeu de la ZAD


Pièces-jointes

Mots-Clefs Associés

Cet article parle de

Journal des Adhérents

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

Différent N°61

Différent N°59

Diff N°58

Différent N°56

Différent N°55

Différent N°54