CP : Abrogation de la réforme de l’assurance chômage !

La Fédération SUD Santé Sociaux dénonce les attaques contre les droits des travailleurs et des travailleuses qu’ils et elles soient issu-e-s du secteur public ou privé et leur précarisation grandissante…
Les attaques contre l’assurance chômage sont convergentes : réduire toujours plus les droits, fragilisant la situation des personnels.

La Fédération SUD Santé Sociaux dénonce aussi la contractualisation grandissante qui génère des situations de dumping social ; la rémunération et les droits sociaux sont tirés vers le bas.

La situation dans la Culture est particulièrement révélatrice de cet état de fait.

Parallèlement , alors que la pandémie et la crise sanitaire ont révélé de manière criante les besoins en matière de services publics et surtout les manques (emplois, budget) notamment dans les secteurs de l’hospitalier, du social (aide à la personne, EHPAD), et de l’éducation, rien n’a été fait pour inverser la tendance et permettre à la population de bénéficier des services publics auxquels elle devrait avoir accès. Les filières féminisées concernées n’ont pas la juste reconnaissance de leurs efforts et qualifications notamment en matière de carrières et rémunérations.

Dans ce contexte, le “vendredi de la colère” du 23 avril sera une journée de convergence pour exprimer le rejet des politiques austéritaires et destructrices.

Retrouvez notre tract ici
Et notre préavis de grève ici


23 avril en Grève