CCN51 Fin de la recommandation patronale FEHAP, Et après ?

Après avoir " cassé " la CCN51, un avenant dit de " rétablissement d’un socle conventionnel " a été signé le 20 février dernier par la FEHAP, la CFDT, la CFTC et la CGC.{{}}

Après avoir dénoncé la CCN51 le 1er septembre 2011, après l’échec des négociations sur les 15 mois qui ont suivi, le 2 décembre 2012, la FEHAP avec l’agrément du ministère imposait à tous les établissements et à tous les salarié-es sa recommandation patronale.
Mais, dès janvier 2013, les cinq organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, cFE/CGC) se sont retrouvées autour de la table des négociations, dans le cadre des commissions nationales paritaires (CNP) FEHAP, pour essayer de rétablir un socle conventionnel CCN51.
La CGT et FO se sont dès le départ mis à l’écart de ces débats demandant une organisation des négociations en commission mixte paritaire (avec présence du ministère). Cette demande n’a pas abouti et les négociations ont continué avec la CFDT, la CFTC et la CFE/CGC.
Durant les 14 mois de négociations aucune information des salarié-es n’a été faite, sur le contenu et la teneur de celles-ci.
Le 20 février 2014, les salarié-es apprennent qu’un nouveau texte conventionnel (avenant) remplaçant la recommandation patronale est signé par trois organisations : CFDT, CFTC, CGC. Cet avenant réintégrerait dans la CCN51 la recommandation patronale quelque peu améliorée.


Pièces-jointes