Catégories C FPH "opérations pièces jaunes"

Parus le 31 janvier, deux décrets (Décret n° 2014-71 du 29 janvier 2014 modifiant divers décrets relatifs aux carrières des fonctionnaires des catégories C et B de la fonction publique hospitalière et le décret n°2014-72 du 29 janvier 2014) actent la revalorisation des carrières des catégories C et B à dater du 2 février 2014.

CATEGORIE C
OPERATION PIECES JAUNES ?

Le nouveau dispositif consiste en une augmentation indiciaire et un reclassement d’échelon à échelon.
Cerise sur le gâteau : Création d’un 12éme échelon pour les échelles 4 et 5. Création d’un 9éme échelon pour l’échelle 6.
Cette " revalorisation " de la catégorie C entraine une revalorisation des premiers échelons de la catégorie B
(Assistants Médicaux Administratif, Adjoint des Cadres Hospitaliers et Techniciens Hospitaliers).
Afin d’éviter que les premiers échelons de la grille de la catégorie B ne soit dépassés par ceux de la grille de la catégorie C, une augmentation indiciaire s’appliquera de la façon suivante :
7 points pour les deux premiers échelons du grade 1 de la catégorie B dès le 2 février 2014 5 et 11 points pour les deux derniers échelons du grade 3 de la catégorie B dès le 2 février 2014
Pour tenter de faire passer la pilule de ces augmentations plus que minimales le ministère octroie généreusement une réduction de la durée dans l’échelon pour la catégorie C et le grade 1et 2 de la catégorie B des le 2 février 2014.
Pour une meilleure compréhension voir les tableaux page 2 et 3.
En janvier 2015, il est prévu s’il n’y a pas changement ! Une augmentation de 5 points d’indice (23â,¬15 !!) pour tous les échelons de toutes les grilles de la catégorie C 1 à 7 points pour les quatre premiers échelons du grade 1 des grilles B, 2 points pour les échelons 8 et 10 du grade 1 des grilles B.

Ces nouvelles grilles appliquées en 2014 seront également revues dès cet automne dans le cadre de la refonte de toutes les grilles A, B et C.
La Fédération SUD Santé Sociaux juge inacceptable la politique budgétaire menée par le gouvernement qui se sert des agents publics comme variable d’ajustement à la crise économique dans laquelle se trouve notre pays et ce faisant, poursuit de façon dramatique cette politique d’austérité.
Nos revendications :
1. Une carrière linéaire
2. Une reconnaissance des qualifications qui doit se traduire par une revalorisation des grilles indiciaires. Soit 60 points d’indice pour tous.
3. Pas plus de deux grades par corps.


Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales