Brochures, retraite, vos droits FPH, Contractuels FPH en ligne sur le site.

Retraites
Ce qu’avait changé la loi de 2010 Pour toutes et tous les salarié-es, du public comme du privé, le droit de partir à 55 ans ou 60 ans (selon qu’on soit dans la catégorie active ou sédentaire) a été remis en cause en repoussant l’âge d’ouverture des droits ; la loi a repoussé également l’âge où la décote s’annule ainsi que l’âge limite ;
Dans la fonction publique hospitalière, l’âge légal de départ pour les catégories sédentaires est dorénavant fixé à 62 ans (au lieu de 60 ans) pour les agents nés à compter du 1er janvier 1955. Les agents nés entre le 1er juillet 1951 et cette date subiront un allongement progressif de 5 mois par année ;
Pour les agents classés en catégorie active nés à compter du 1er janvier 1960, cet âge est fixé à 57 ans (au lieu de 55 ans). Les fonctionnaires nés entre le 1er juillet 1956 et cette date voient leur droit à partir relevé de 5 mois par génération ;
L’âge d’annulation de la décote évolue parallèlement et au même rythme que l’âge d’ouverture des droits, pour passer de 65 ans à 67 ans pour la catégorie sédentaire et de 60 à 62 ans pour la catégorie active ;
Pour les catégories actives, passage de 15 à 17 ans de services pour bénéficier du droit au départ anticipé ;
Le taux de retenue pour notre pension ( notre cotisation) passe de 7,85% à 10,55% en 2020, soit + 0,27% par an ;
Le droit au départ anticipé pour les parents de 3 enfants, ayant au moins 15 ans de service a été supprimé depuis 2012 ;
Cessation de la rémunération dès le jour de cessation d’activité.
Ce qui change à partir de 2013
Allongement de la durée de cotisations, de 41,5 annuités à 43 annuités, à partir de 2020 ; Hausse de la cotisation de 0,30% ; Majoration de la retraite pour 3 enfants et plus imposable ;
http://www.sudsantesociaux.org/broc...

Contractuels FPH

Plus d’un million de salarié-es précaires dans les Fonctions Publiques ! à? cela il faudrait ajouter tous les contras aidés type CUI-CAE, Emplois d’Avenir... Ce chiffre confirme que l’Etat Patron est l’un des plus grands pourvoyeurs et fabricant de précarité. Près d’1 salarié sur 5 est contractuel dans la Fonction Publique hospitalière, 185 000 agents en CDD ou en CDI hors contrats aidés (chiffre 2012).
On est loin de l’image de la Fonction Publique synonyme de sécurité de l’emploi.
Cette précarisation va grandissant : elle est le résultat d’une politique agressive qui a pour but d’attaquer les droits des salarié-es dans le privé comme dans le public : la précarité devient, pour les managers, une norme d’emploi.
http://www.sudsantesociaux.org/broc...

Vos droits FPH

Face aux suppressions d’emplois, au laminage des droits sociaux et démocratiques, à la flexibilité galopante, aux conditions de travail insupportables, à l’asphyxie du service public préparant sa privatisation, aux déréglementations, à la remise en cause du code du travail et des conventions collectives, à la marchandisation du soin, il faut construire un outil capable d’opposer un réel rapport de force pour mieux se défendre collectivement et individuellement.
Cet outil, c’est le syndicat ! Il doit être Solidaire, Unitaire, Démocratique.
Indépendant de tout pouvoir, quel que soit le gouvernement en place, et respectueux des salarié-e-s, il a pour but d’assurer la défense quotidienne des droits acquis et d’en conquérir de nouveaux.
Le syndicat doit donc donner les moyens à chaque agent de connaître ses droits. C’est la raison d’être de cette brochure, outil accessible à toutes et tous.
http://www.sudsantesociaux.org/vos-...


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales