Brochure : Travail Social, défis et résistances

Retrouvez notre brochure « Travail social défis et résistances ». Il s’agit d’une grille de lecture des attaques en cours de l’idéologie libérale et de ses pratiques managériales qui en découlent. Aujourd’hui nous ne pouvons que lutter contre toutes ces politiques, qui essaient de travestir le sens du travail le social et provoquent des inégalités de traitement tant au niveau des publics et qu’au niveau du territoire.

Mise à jour : léger travail sur la présentation du livret.

Sommaire

  1. Introduction
  2. Rappel historique
  3. Idéologie et glissements sémantiques : travail social /intervention sociale
  4. Critique de la loi 2002-2
  5. La marchandisation du travail social (Impact social bond, fonds européens, tarification à l’acte…)
  6. Les écoles de formation et la qualification
  7. Décentralisation et pouvoir
  8. Travail social et droit
  9. La démarche interculturelle dans le travail social
  10. L’éthique en travail social : le risque du conflit
  11. Comment défendre notre engagement militant et résister aux injonctions paradoxales
  12. Socle revendicatif
  13. Conclusion
  14. Bibliographie

Introduction - Le Travail Social est résistance !

Analyser les défis auxquels sont confrontés les travailleurs sociaux et voir comment ceux-ci organisent la résistance, revient à interroger les fondamentaux du Travail social. On pourrait nous reprocher de ne pas avoir au préalable défini ce qu’est le Travail social. Cette définition, nous la laissons aux meilleurs connaisseurs qui soient, c’est-à-dire nous tous, agents, salariés, professionnels qui, au quotidien, vivons, expérimentons, réinventons et surtout défendons le Travail Social.
Les travailleurs sociaux ont souvent choisi de se mettre au service de... de...
Là, une question se pose : Au service de qui ? D’un citoyen ? D’un usager ? D’un patient ? D’un client ?
Cette difficulté à donner un nom qui globaliserait l’ensemble des personnes accueillies et accompagnées chaque jour par les travailleurs sociaux illustre la position particulière de ce champ professionnel. Celui-ci ne relève pas uniquement d’une action civique, d’une prestation de service, de santé, et encore moins d’une activité commerciale. Ce positionnement au carrefour de multiples histoires et influences, ces acteurs divers, tout cela rend plus tentant les manipulations à des fins idéologiques et politiques, voire financières. Celles-ci se doivent d’être démasquées.
C’est l’objectif de cette publication que d’aider à mieux cerner et comprendre les enjeux et les problèmes qui se posent au travail social, en questionnant les mots, les lois et les politiques qui ces dernières années sont venus s’imposer à lui. Mais le "travail social" n’est pas que fragilité. Il est aussi une force d’action. Son histoire est adossée aux grandes conquêtes sociales, gagnées contre les effets mortifères du capitalisme, du 19eme siècle jusqu’à maintenant.
C’est son action et sa faculté de penser celle-ci, auprès des populations, qui ont nourri les avancées sociales, pour la santé des ouvriers, la prise en charge des enfants et des jeunes "abandonnés" ou non, l’aide aux familles, la lutte contre la pauvreté, l’absence de logement, le maintien de relations humaines, l’aide aux migrants, etc.
Le syndicalisme de transformation sociale porté par Solidaires n’en a que plus de facilité à se faire l’écho, relayer et conduire les combats des salariés-ées et agents-es du "Social". Parce que le Travail social est avant tout une action sur le réel, il est par essence militant.