A propos du rapport de la FHF, CP SUD Santé Sociaux

La Fédération SUD Santé Sociaux a pris connaissance aujourd’hui des propositions de la FHF rendues publiques lors d’une conférence de presse portant sur la maîtrise des dépenses de santé et sur une réforme profonde de l’organisation du système de soins.

Les patron-ne-s des hôpitaux publics déclinent ainsi un plan d’actions pour mettre en oeuvre le plan d’économie sur le service public de santé annoncé par Manuel Valls et en demande la validation par le gouvernement.

Un rapport du Centre d’à?tudes de l’Emploi paru début avril indique que les réformes hospitalières successives et en particulier la Tarification à l’Activité (T2A) associée à l’à?tat Prévisionnel des Recettes et des Dépenses et la loi HPST "conduit à une nouvelle gestion de l’emploi qui vise à minimiser les moyens humains utilisés" et estime que "le coà»t du travail, donc l’emploi, est devenu une variable essentielle d’ajustement".

La FHF prend pourtant une nouvelle fois pour cible les personnels du service public de santé, ses emplois et le statut de ses agents : réduction de personnel, diminution du coà»t de l’heure de travail, diminution des RTT, glissement de tâchesâ ?¦

En remettant en cause le coà»t des expertises demandées par les CHS-CT, la FHF entend remettre en cause toute possibilité aux représentants du personnel d’agir contre la souffrance au travail des personnels. Elle propose ainsi de casser le thermomètre pour faire tomber la fièvre. Gageons que ce sera l’inverse !

Dans la droite ligne d’une politique qui a fait preuve de ses dêgats, la FHF veut par ailleurs imposer la généralisation des Communautés Hospitalières de Territoire, l’externalisation, privatisation des services hôteliers, logistiques, médicotechniques et administratifs, l’intensification du travailâ ?¦

Il s’agit d’une véritable déclaration de guerre à l’encontre de celles et ceux qui, au quotidien et dans tous les établissements, s’échinent à assurer des soins décents en situation " dégradée ", jusqu’à l’usure professionnelle.

La fédération SUD Santé Sociaux appelle l’ensemble des fédérations syndicales et l’ensemble des salarié-e-s à s’organiser pour construire, dans la durée, la riposte qui s’impose.

SUD Santé Sociaux demande au gouvernement de ne pas valider la " feuille de route " de la FHF et d’élaborer une véritable politique de santé avec les professionnel-le-s de santé, garante d’un accès aux soins de proximité, partout et pour toutes et tous, financée par une sécurité sociale solidaire et universelle.


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales