- Le 5 mars, manifestons à l’Asssemblée nationale

TOUS CONTRE LA LOI BACHELOT

Le projet de loi Bachelot doit être retiré. Exigeons un véritable plan d’urgence pour sauver la santé publique et répondre aux exigences et revendications des personnels

Face à à ce projet de loi destructeur, nous devons faire converger les actions menées dans les différents établissements, localités, les départements. Les initiatives qui se développent dans tout le pays doivent trouver un relais national afin d’obliger les parlementaires à prendre en compte les exigences de santé publique exprimées sur tout le territoire.

Un large appel est lancé pour le 5 mars, d’actions, de grève et de manifestations pour dire NON à la loi Bachelot et revendiquer les moyens pour un véritable service national de santé public, pour le droit à l’accès aux soins partout et pour tous et toutes :

â-ºRetrait du projet de Loi HPST,
â-ºArrêt immédiat des restructurations et fermetures d’établissements de santé,
â-ºExigence d’un équipement public de santé réparti égalitairement sur tout le territoire permettant l’accès aux soins à tous les citoyens,
â-ºLa Sécu ne doit plus financer les établissements commerciaux aux mains de fonds d’investissements spéculatifs,
â-ºRecruter et former des professionnels de santé pour répondre aux besoins,
â-ºSuppression des franchises et autres forfaits à la charge des patients.

Partout, dans les établissements, les départements, nous invitons les salariés à débattre et à s’organiser pour venir manifester à Paris le plus massivement possible pour exprimer à la représentation nationale l’opposition massive et résolue à ce projet de loi.

Le gouvernement a dà» retirer son projet de réforme des lycées suite à la mobilisation des enseignants et des lycéens, il est donc possible d’obtenir satisfaction en se mobilisant dans l’unité !


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales