Stoppons la casse de la CC 66 !

4000 salariés de la CC 66 ont manifesté le 10 juin devant la CNP à Paris, comme des milliers d’autres dans les différentes villes du pays, pour le retrait du projet patronal, pour l’ouverture de négociations réellement transparentes, qui prennent en compte les revendications sur les salaires et l’amélioration des conditions de travail.

Aprés le 10 juin, les patrons marquent des points !
Dans le cadre de la révision de la CC 66, les syndicats employeurs proposent aux organisations syndicales qui siègent à la commission nationale paritaire (CNP)d’acter le "point d’étape" suivant :
1) Remplacement des annexes par 5 filières (Soin, Education, Enseignement, logistique/Administration, Encadrement) ;
2) Une classification déterminée par des niveaux de qualification ;
3) Un recrutement de professionnels sans qualification mais conditionné à un dispositif de formation ;
4) Une progression à l’ancienneté identique pour tous les professionnels ;
5) Une valorisation salariale complémentaire liée à des fonctionsâ ?¦ un salaire individualisé !

L’essentiel du projet patronal fait donc toujours l’objet de la négociation, à savoir : la disparition des annexes remplacées par les filieres, la référence à des " qualifications " et non à des diplômes et des métiers, l’introduction d’un dispositif d’individualisation de la rémunération par la valorisation liée à des fonctions.
Les patrons annoncent d’ores et déjà qu’après les qualifications et la structure de la rémunération, ils s’attaqueront à la durée du temps de travail, aux congés et à l’organisation du travail.

La fédération SUD Santé Sociaux juge favorablement l’engagement des organisations syndicales (sauf la CFDT) à ne pas signer le "projet d’étape" car il y a un risque majeur pour la CC 66 à se retrouver sur de telles bases.

Le 22 juin : une étape décisive ?
Les organisations syndicales doivent plutôt s’appuyer sur les mobilisations des salariés pour refuser la logique patronale. Compte tenu de l’enjeu les salariés des établissements doivent être consultés par référendum.

Le lundi 22 juin la fédération SUD Santé Sociaux appelle tous les salariés des établissements, les étudiants en travail social, à se joindre à toutes les initiatives locales, régionales et nationales, qu’elles soient en intersyndicales ou dans le cadre des collectifs syndiqués non syndiqués et exprimer ainsi le rejet du projet patronal.


Manifestons partout notre refus de la casse de la CC 66
A Paris devant la CNP

le lieu exact sera indiqué dès qu’il sera connu