Soutien aux personnels de Besançon

La féderation Sud Sante Sociaux exprime sa solidarité avec les personnels du CHU de Besançon en lutte

Solidarité avec les personnels
du CHU DE BESANCON en lutte.

La féderation Sud Sante Sociaux exprime sa solidarité avec les personnels du CHU de Besançon en lutte contre la suppression des emplois et la remise en cause de l’accord 35 h.
La machine à casser l’hôpital public et sa logique destructrice sont en marche.
Le projet de loi " Hôpital, Patients, Santé, Territoires " présenté par Roselyne Bachelot en conseil des ministres le mercredi 22 octobre (et qui va être discuté au Parlement début 2009) suscite de toutes parts un véritable rejet : Il s’agit d’un projet destructeur visant à démanteler et privatiser le service public de santé. Il aura de graves conséquences pour l’accès aux soins des usagers. Il va modifier radicalement les statuts et les conditions de travail des personnels.
Les signes avant coureurs de cette logique se sont multipliés au printemps notamment en Bretagne et plus récemment au Havre, à Briançon, à Nantes et Toulouse (liste non limitative), logique qui conduit à fermer des services et des hôpitaux à supprimer des postes par centaines mais aussi à remettre en cause les acquis des personnels.
Sur cet établissement, les économies portent sur des suppressions de postes et la remise en cause des RTT et ne sont malheureusement que le sommet de l’iceberg. Pour réduire le déficit budgétaire, les fermetures de services vont suivre et les conséquences de la T2A impliqueront que la réduction de l’activité creusera encore le gouffre et d’autres " efforts leurs seront demandés " !
A court terme c’est bien l’offre de soins qui est menacée à Besançon comme partout !
En conséquence, contre cette machine à broyer la santé publique, la nécessité de tisser des liens entre hospitaliers s’impose pour construire les conditions d’une mobilisation d’ampleur unitaire et nationale, avec l’obligation d’informer et d’associer la population à la résistance indispensable.
Sud Santé Sociaux appelle l’ensemble des personnels des établissements de soins, qu’ils soient publics ou privés, à se mobiliser contre la loi HPST, contre la logique de la tarification à l’activité, et pour demander les moyens nécessaires au retour a un soin de qualité par un rebasage budgétaire a hauteur des besoins et l’embauche de personnels qualifiés.
Sud Santé Sociaux luttera auprès des collectifs pour la mise en place d’une démocratie sanitaire et la défense de l’accès au soins partout et pour toutes et tous et la mise en oeuvre d’une sécurité sociale solidaire et universelle.


Vous pouvez envoyer vos messages de soutien aux salariés à : mariayona@tele2.fr


Rechercher sur le site