Soutien au Dr Patrick PELLOUX

Le Conseil de l’Ordre des médecins traduit Le Dr Patrick PELLOUX devant sa
chambre disciplinaire le 10 octobre pour délit de "non confraternité" suite à sesdéclarations en tant que président de l’AMUHF l’été 2005 concernant la non permanencedes soins.

La Fédération Sud santé-sociaux dénonce un tel acharnement contre la liberté d’expression syndicale qui démontre une fois de plus le caractère non démocratique d’un ordre professionnel qui a la volonté de faire taire toute contestation au sein d’une profession. Ce sont des pratiques d’un autre temps.

Rappelons que le Dr Patrick Pelloux a dénoncé le fait que durant l’été 2005, il y a eu désengagement de la médecine libérale concernant les gardes médicales de nuit.

Différents rapports officiels, notamment de l’IGAS, confirment une telle situation.

La Fédération Sud santé-sociaux demande l’arrêt de toute poursuite interne contre Patrick Pelloux et lui réaffirme son soutien pour son action permanente pour l’accès aux soins pour tous.