Santé et sécurité sociale : les gestionnaires à la barre !

La Fédération Sud Santé-Sociaux a pris acte de la composition du nouveau gouvernement qui ne laisse aucun doute sur la poursuite de la politique menée par les
gouvernements Raffarin.

La nomination de Xavier Bertrand au poste de Ministre de la Santé et des Solidarités démontre bien cette volonté.
Inconditionnel du Chef de l’Etat, Xavier Bertrand est l’homme de la mise en place de la réforme de l’assurance maladie, après avoir acquis ses lettres de noblesse lors de la réforme des retraites dont il a été le coordonnateur du débat national en 2003.

X. Bertrand est délégué général de Dialogue et Initiative, regroupant D. Perben, F. Barouin, D. Bussereau, M. Barnier, J.Barrot et J.P. Raffarin, dont on peut compter parmi les
objectifs :

- encourager une réforme de l’Etat et assurer le transfert de compétences nationales au profit des collectivités locales,
- recentrer l’Etat sur ses fonctions essentielles et associer davantage le secteur privé à ses missions.
Autant d’orientations libérales qui vont se retrouver dans les actions ministérielles à venir.

Ancien agent d’assurance, il sera secondé par Philippe Bas en qualité de Ministre délégué à la sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille.

P. Bas, ancien secrétaire général de la Présidence de la République, a aussi participé depuis l’Elysée à l’élaboration de la réforme de l’assurance maladie, et sera donc le Ministre chargé des comptes.

D’ores et déjà, X. Bertrand a annoncé qu’il poursuivrait la réforme de l’assurance maladie jusqu’au bout, laissant ainsi présager d’une politique de santé basée uniquement sur des
considérations comptables, à l’instar de ce qui se met en place autour de la tarification à l’activité et de la "nouvelle gouvernance" dans les établissements de santé.

Les orientations libérales du gouvernement Raffarin vers une concurrence et une privatisation accélérée de tout le système de soin vont continuer, au détriment d’une véritable prise en compte des problèmes de santé de la population.


La Fédération Sud Santé-Sociaux considère que le maintien de cette politique ne répondra pas aux attentes des professionnels du secteur sanitaire, social et médico-social ni aux besoins de la population. Elle appelle donc l’ensemble de la population à rester vigilante et mobilisée sur les questions de la santé et de la protection sociale.

Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales