Salaires : pseudos négociations et vrais blocages

En janvier 2006, les négociations dans la Fonction Publique où Sud n’est pas
représenté, ont abouti à un accord sur les carrières, signé seulement par la CFDT,
la CFTC et l’UNSAâ ?¦ donc un accord minoritaire !

C’est dans le cadre restreint des accords Fonction Publique que ce sont ouvertes les " négociations " Fonction Publique Hospitalière, sur le volet statutaire. Elles se traduisent par :
- La réorganisation des carrières en 3 ou 4 grades, avec un niveau de recrutement
différencié entre sans qualification, recrutés en échelle 3, et diplômés, recrutés en échelle 4.
- Une plus grande lisibilité des filières, par une homogénéisation des corps avec un
regroupement et une distinction des fonctions.
- Fluidité des parcours professionnels par un déroulement de carrière plus simple pour changer de métiers, des débouchés pour changement de grade et une meilleure reprise d’ancienneté.
- L’attribution d’une prime de fin de grade terminal du corps pour les catégories A et B.
On voit apparaître la notion de fonctions par rapport à un métier (salaire individualisé à terme ?).
La dernière ligne droite est engagée avec les 18 et 26 septembre, les dernières séances de "négociations" avec le Ministère de la Santé.
Devant le refus de négociations véritables, les personnels doivent se mobiliser pour dire que ça suffit : d’un côté les hausses de loyer, essence, gazâ ?¦ et de l’autre, pas d’évolution des salaires et une smicardisation des rémunérations de la Fonction Publique. .../...


Vous trouverez ci-joint le tract téléchargeable en pdf dans la colonne de droite

Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales