Reclassements des Aides-Soignants, Auxiliaires de Puériculture, Aides Médico-Psychologiques et A.S.H.Q

Aides-Soignants, Auxiliaires de Puériculture, Aides Médico-Psychologiques et A.S.H.Q On est loin du compte !

Le corps des aides-soignants et des agents des services hospitaliers qualifiés comprend :
- les Aides-Soignants, les Auxiliaires de Puériculture, les Aides Médico-Psychologiques ;
- les Agents des Services Hospitaliers Qualifiés.

A l’issue du reclassement (qui s’effectue en plusieurs temps), les aides-soignants exerçant les fonctions d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture ou d’aide médico-psychologique seront classés en trois grades :
- Aide-soignant de classe normale, relevant de l’échelle 4 de rémunération ;
- Aide-soignant de classe supérieure, relevant de l’échelle 5 de rémunération ;
- Aide-soignant de classe exceptionnelle, relevant de l’échelle 6 de rémunération.

A.S.H.Q

Pour les ASHQ : quasiment rien !

Ces agents n’ont qu’une seule grille de carrière et ils doivent accéder au corps d’aide-soignant pour prétendre à un déroulement de carrière plus intéressant. La seule "avancée" c’est la création d’un 11ème échelon â ?¦ qui leur permet d’arriver péniblement à 1600 â,¬ brut après plus de 30 ans de carrière.
Pas de vraie revalorisation salariale pour les ASHQ mais des fonctions en plus, en effet les A.S.H.Q exécuteront les tâches autrefois dévolues aux agents de désinfection qui voient leurs grades mis en cadre d’extinction !

Aides-Soignants, Auxiliaires de Puériculture et Aides Médico-Psychologiques

Le reclassement se fera en 2 temps.
- 1er temps : "Reclassement" dans les nouvelles grilles à effet au 1er novembre 2006 avec ancienneté conservée.

Les nouvelles grilles réintroduisent le 11ème échelon (supprimé en février 2006 !) qui compense la diminution de l’évolution salariale subit depuis 2005 et allonge la carrière â ?¦ C’est après cette étape que les reclassements différenciant les grilles ASHQ et AS/AP/AMP seront effectués.

- 2ème temps : Reclassement particulier des AS/AP/AMP.

C’est l’objet du reclassement final créant un nouveau déroulement de carrière pour ces agents, et déconnectant la grille AS/AP/AMP de celle des ASHQ. En effet, le reclassement de février 2006 avait mis dans la même grille ASHQ et AS/AP/AMP, alors que les niveaux de recrutements sont différents.

Le reclassement particulier des AS/AP/AMP se fera en 2 phases, après avis de la commission administrative paritaire compétente. La première à compter du 25 juin 2007 et la seconde à compter du 1er janvier 2008. Les agents qui ont bénéficié d’un avancement de grade au titre de l’année 2007 ne pourront pas être reclassés dans la première tranche et resteront jusqu’à leur reclassement sur les échelles de rémunération actuelles.

SUD n’a pas signé le protocole d’octobre 2006

- Le reclassement est particulièrement peu attractif, car contrairement aux règles habituelles, il ne s’effectue pas échelon pour échelon mais seulement à l’indice immédiatement supérieur.

- Les AS/AP/AMP en classe exceptionnelle n’ont pas accès à l’échelon spécial (INM 430) de l’échelle 6. Celui ci étant réservé au grade d’encadrement ouvrier.

- Avant le décret de février 2006 les promotions de grade ou reclassement s’effectuaient d’échelon à échelon. A l’issue du reclassement, le déroulement de carrière se fera dans les nouvelles échelles.

- L’attribution d’un Diplôme d’Etat aux AS (déjà annoncée lors des réunions SUD ’ Ministère pour une reconnaissance professionnelle) ne règle rien ! Il faut obtenir un décret réglementant les actes professionnels pour les AS, les AP, les AMP et définissant ainsi la responsabilité de ces professionnels. C’est d’autant plus urgent que les Infirmiers voient une extension de leurs champs de compétences !

SUD avait demandé lors des négociations au moins la mise en place d’une grille spécifique C+ pour les AS, AP et AMP (comme il existe une CII pour les IDE).

Sud revendique :- un déroulement de carrière dans une grille unique sans barrage, ni quota, ni hiérarchie (pas de classe supérieure ou exceptionnelle) allant de l’embauche à la fin de l’activité,
- une rémunération de départ de carrière à 1500 â,¬ net,
- un décret réglementant les actes professionnels des AS, AP et AMP, seule garantie pour les professionnels.


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales