- Juin 2007 : le " G8 " se réunit à Heiligendamm, près de Rostock.

Précaires de tous les pays, en Marches vers Heiligendamm !

Contre la précarisation des emplois et de nos vies !
Contre le chômage, la pauvreté, la misère, les exclusions, les
discriminations !
Pour l’égalité des droits !

Plus l’Europe s’enrichit et plus le nombre de précaires augmente.
Voilà plus de trois décennies que le chômage de masse et de longue durée est
le fait quotidien de dizaines de millions d’hommes et de femmes .

En 2000 à Lisbonne, l’Union européenne avait promis le paradis pour 2010.
En fait non seulement le chômage n’a pas reculé (les chiffres officiels dans tous les pays ne comptabilisent que le tiers des chômeurs réels) mais par contre les emplois précaires et sous-payés ont explosé, notamment pour jeunes, les femmes, les immigrés, particulièrement les sans-papiers.

Aux chômeuses et chômeurs " officiels " s’ajoutent les travailleuses et les travailleurs pauvres dans les villes et les campagnes, les allocataires des seuls minima sociaux, les jeunes qui n’y ont pas droit, les SDF et de plus en plus de retraité(e)s.
La casse sociale généralisée a généré pauvreté et misère au moment même où les
profits des actionnaires atteignent des sommets. L’injustice sociale n’a jamais été aussi forte.

Impulsant des politiques antisociales et destructrices, les " G8 " sont
illégitimes !

Comme chaque année, le " club " très fermé du G8 qui réunit les dirigeants des 7 pays les plus riches, plus la Russie, va se réunir pour décider du sort de la planète.

Les "maîtres du monde" se retrouveront du 6 au 8 juin 2007 à Heiligendamm (le quai des " saints " !!!), riche station balnéaire près de Rostock, dans la région la plus pauvre du nord de l’Allemagne.

Le G8 est l’instance la plus illégitime qui soit. C’est pourtant lors de ces "sommets informels" que les huit pays les plus puissants de la planète impulsent les politiques néo-libérales qui concentrent les richesses, précarisent l’emploi et les conditions de vie et favorisent les exclusions culturelles, les logiques guerrières et
prédatrices et la destruction de l’environnement.

Dans le plus grand secret, les pays du G8 se partagent le monde et ses richesses. Au menu "officiel" en 2007 : les grands équilibres économiques et financiers, mais aussi deux sujets photogéniques :

l’environnement (réchauffement climatique, réduction des gaz à effets de
serre) et la pauvreté, particulièrement en Afrique !

On croit rêver : les pays qui possèdent plus de la moitié de la richesse de la planète,
polluent sans retenue et contrôlent toutes les instances internationales comme l’Organisation Mondiale du Commerce -OMC- la Banque mondiale - Bm- et le Fonds Monétaire International -FMI- vont se pencher sur la pauvreté que leur système génère dans le monde entier, particulièrement par le fléau de la dette.

C’est dire que toutes celles et ceux qui subissent les effets de leurs politiques, la grande majorité de la population mondiale, ne peuvent laisser passer une telle mascarade.

Depuis plusieurs années, militant-e-s associatifs/ves, syndicalistes, membres d’une ONG ou d’un parti politique, ou, simples citoyens, se mobilisent, dans le respect de
leur diversité, pour démontrer, par les manifestations et les blocages l’illégitimité des sommets du G8 refugiés derrière une forteresse armée, mais aussi pour esquisser , dans le cadre des sommets alternatifs, les contours de cet autre monde possible et nécessaire.

Toutes et tous à Rostock-Heiligendamm pour dénoncer cette mascarade !

Plusieurs coordinations de multiples réseaux locaux, européens et mondiaux ont déjà eu lieu en Allemagne pour préparer une semaine d’actions, de manifestations, de débats, d’initiatives culturelles du samedi 2 au vendredi 8 juin 2007.

Le samedi 2 juin une grande manifestation permettra la convergence à l’arrivée de toutes celles et de tous ceux qui viendront à Rostock pour une semaine entière d’initiatives pour un autre monde. Dimanche 3 : événement inaugural. Lundi 4 : journée sur la thématique des migrations, pour la liberté de circulation et d’installation, pour des droits égaux pour toutes et tous. Mardi 5 : journée contre le militarisme, la guerre permanente et début du sommet alternatif. Opérations de blocage à partir du 5, manifestation et concert final " Musique et messages " le jeudi 7 avec le chanteur Herbert Grönemeyer.

Plus nous serons nombreuses et nombreux et moins les "grands" de ce monde pourront faire leurs coups en douce. Notre mobilisation est d’autant plus importante que leur sommet correspond à la fin de la présidence de l’Union européenne par l’Allemagne et qu’Angela Merkel, chancelière de l’Allemagne, espère s’appuyer sur le sommet du G8 pour relancer aussi la dynamique de l’Union européenne néo-libérale.

Nous montrerons au contraire qu’un autre monde est possible et nécessaire, que c’est le capitalisme néo-libéral qui génère la pauvreté et que son système de production et de développement mène la planète à la catastrophe.

Marchons de toute l’Europe vers Heiligendamm pour l’égalité des droits !

Contre la précarisation des emplois et de nos vies, le chômage, la pauvreté, la misère, les exclusions, les discriminations, une seule solution : l’égalité des droits pour toutes et tous : le droit à un revenu qui permette de vivre, le droit à un emploi et à la formation,le droit à un logement,le droit à un nourriture saine, le droit à la
santé,le droit de circulation et d’installation,le droit à des papiers,le droit à la culture, des services publics garantissant ces droits.

Pour exprimer avec force ces exigences, des marches partiront à la mi-mai des quatre coins de l’Europe, convergeront en Allemagne le week-end des 26 et 27 mai 2007 pour rejoindre les "marches-relais" des groupes allemands et arriver à Rostock le 1er juin, la veille de la grande manifestation d’ouverture.

Une asssemblée de coordination européenne se tiendra à Erfurt les 3 et 4 février 2007 pour la mise en oeuvre concrète de cette semaine de marches en Allemagne.

En France, la semaine précédente, dans toutes les régions, nous porterons ensemble ces revendications de ville en ville à partir d’initiatives et de marches auto-organisées et recueillant dans le même temps les cahiers de doléances de toutes et tous.

De chaque région partiront des délégations qui convergeront en région parisienne puis vers le Nord (parcours à définir ensemble) avant de rejoindre hollandais
et belges à Bruxelles et passer la frontière allemande. Les mois précédents, les organisations qui le souhaitent s’organiseront pour préparer ces initiatives et mobilisations contre la précarisation, asssurer la logistique pour le bon déroulement des marches.

Ensemble, nous porterons ces exigences vitales lors des initiatives organisées à Rostock et Heiligendamm, pour la justice sociale sans laquelle la paix ne sera jamais possible, contre une Europe forteresse, pour un autre Monde.

Contre la précarisation : solidarité internationale !


Ces " Marches en Europe 2007 " sont soutenues par le Réseau de
Convergence des Mouvements sociaux " (RCMS) : http://rcms.samizdat.net/
(Confédération paysanne, Construire un monde solidaire, Réseau Education Sans Frontières, Regarde à vue, Union Syndicale Solidaires, Campagne Civile Internationale Pour la Protection du PeuplePalestinien, Culture et Liberté, No-Vox, AC, Euromarches, Comité des Sans-Logis, Mouvement National des Chômeurs et des Précaires, Fédération Syndicale Unitaire, Atmf, Droits Devant !, Initiative Pour un Autre Monde, Réseau Sortir du nucléaire, Banlieues du monde 93, Droit au Logement, Stop Précarité, Attac, Vamos...)
Et la Marche mondiale des femmes..

Pour participer à ces initiatives, contact : secretariat-marches2007@ras.eu.org

Pour les infos, inscrivez-vous sur la liste : marches-en-europe-2007@ras.eu.org

Soutien financier : chèques à l’ordre de " Marches en Europe " à faire parvenir à : " Marches en Europe " C/O Les amis de No Vox 21ter rue Voltaire 75011 PARIS

Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales