Mme Bachelot : "Contre-ordre" infirmier

La fédération SUD santé-sociaux prend acte des déclarations de Mme Bachelot du 19 mai 2010 à l’Assemblée-Nationale : "je ne laisserai pas intimider les infirmiers. Je ne laisserai pas exposer les employeurs d’infirmiers salariés au risque d’être poursuivi pour complicité d’exercice illégal de la profession d’infirmier (...) Je soutiendrai votre proposition de loi et ferai en sorte de ne réserver l’obligation d’adhérer à l’Ordre infirmier qu’aux infirmiers libéraux(...)"

Ceci peut sembler être une victoire, mais s’adresse en priorité aux employeurs, à qui elle offre une protection juridique.

Encore une fois, Mme Bachelot, snobe les professionnels qui exigeaient depuis fin 2006 une position claire et une réponse de sa part.
Il a fallu attendre l’interpellation des employeurs, des députés et des sénateurs pour qu’elle se positionne enfin.

La fédération SUD santé-sociaux restera vigilante quant aux suites, et continuera à travailler en intersyndicale jusqu’à l’abrogation de tous les ordres, y compris pour les libéraux.


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales