Le bras de fer est entamé entre les organisations syndicales et l’ordre

Lancement de la campagne de boycott

Appel à la mise en place d’actions intersyndicales, locales, dept voire régionales, avec objectif les DDAS ou ARH etcâ ?¦ Collecte des dossiers, mises à feu ou renvoi à l’ordre desdits dossiers en ayant bien pris soin de découper les codes barres (sauf si vous les brà»lez).

L’objectif étant de faire savoir : beaucoup d’infirmières sont isolées ou n’ont pas l’infoâ ?¦ donc trouvez des actions percutantes et médiatiquesâ ?¦

Pour la suite, l’objectif affiché (pour l’instant), de l’intersyndicale est l’abrogation de la loi sur l’ordre infirmier et de l’ensemble des ordres sur toutes les professions de santé (kinés, sage-femme etc...) La convergence des luttes avec celle entamée par les kinés, seules 35% des cotis sont rentrées prés de deux ans après la mise en place et ce malgré des pressions fortes.

La prochaine étape qui se discute est le boycott (toujours en intersyndicale) du conseil sup de la fonction publique hospitalière, le 28 sept ainsi que du haut conseil des professions paramédicales. Avec une déclaration pour l’abrogation des ordres en renvoyant la responsabilité aux politiques d’avoir cédé aux lobbies en créant cet ordre. Avec une demande de rendez vous avec Bachelot.

L’intersyndicale annonce son soutien et l’accompagnement des personnels en résistance contre les pressions de l’ordre.

Le communiqué de presse en pj, faites remonter les infos et actions originales pour les multiplier.

Bonne lutte et que l’imagination soit au rendez vous...