- Ensemble contre la marchandisation de l’hôpital public, pour de véritables états généraux de la santé, pour un véritable service public de santé accessible à tous et partout.

Le 28 avril, tous unis contre la Loi Hôpital, patients, santé, territoires

Au fur et à mesure que les dispositions contenues dans le projet de loi hôpital patients, santé, territoire sont connues, elles suscitent une opposition grandissante de la part des professionnels de santé.

Contrairement aux déclarations lénifiantes de Mme Bachelot, ce projet de loi va organiser la fermeture accélérée de nombreux établissements de proximité, la suppression de milliers d’emplois, la réduction de l’offre de soins, notamment pour la population la plus défavorisée.

SUD santé-sociaux se félicite du large appel unitaire lancé pour la journée du 28 avril d’organisations de praticiens, de syndicats de personnels, de collectifs de défense de l’hôpital ;

- Contre la main mise de l’Etat par l’instauration d’Agences régionales de santé dont les directeurs nommés par la ministre seront sous sa dépendance directe, et auront tout pouvoir pour fermer et fusionner les établissements,

- Contre le pouvoir absolu des directeurs d’établissements devront se conformer aux directives des ARS qui détermineront les activités plus en fonction de critères financiers que des besoins sanitaires de la population locale.

Pour SUD, le 28 avril doit être une étape dans la mobilisation qui doit se poursuivre et s’amplifier durant tout le débat sénatorial pour imposer un rejet de ce projet et un véritable débat sur l’avenir de la santé publique.

A Paris rendez-vous à 11H Montparnasse


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales