IADE face au mépris, on continue encore plus fort !

Après la 7ème manifestation nationale qui a réunit 2000 IADE sur les Champs Elysées, Mme Bachelot refuse toujours de rencontrer leurs représentants

Si le gouvernement avait mobilisé les grands moyens policiers, y compris une brigade de policiers voyous en civil, il n’a pas daigné organiser une négociation sérieuse avec des représentants mandatés. Pire alors que les représentants des IADE attendaient une réponse dans le ministère, la police les a expulsé manu-militari, défonçant la porte avec un bélier.

Mme Bachelot continue à mentir lors d’un intervew à RTL où elle affirme rencontrer les IADE, ce qu’elle n’a jamais fait, y compris lors de sa visite à l’hôpital de Caen la semaine dernière où elle a soigneusement évité toute rencontre avec les IADE.

Lundi 4 octobre, un préavis de grève illimité est déposé et dans de nombreux blocs, il n’y aura pas de IADE (préavis de SUD, CGT et SNIA).

Attention au non respect par les directions du droit de grève

Rappelons que les assignations doivent être soit remises en main propre, soit envoyées en recommandé. Elles doivent être signées par le directeur ou son représentant qui a délégation officielle de signature. La signature ne doit pas être photocopiée. Chaque assignation doit être nominative et doit être journalière (chaque IADE pouvant décidé chaque jour si il est gréviste ou non)
D’autre part tous les IADE ne peuvent être assignés.
En cas de litige contacter les délégués SUD.
En cas d’abus, recours en référé au tribunal administratif.