Heures supplémentaires des hospitaliers : la canicule a bon dos !

La Fédération Sud Santé Sociaux a appris par voie de presse que M. Douste Blazy autorisait les directions des établissements hospitaliers franciliens à pouvoir recourir aux heures supplémentaires pour les personnels hospitaliers au-delà du plafond réglementaire de 15 heures par mois.

Contrairement aux affirmations précédentes, cette déreglementation n’est pas liée au plan canicule puisqu’il est indiqué que trop de lits sont fermés cet été, notamment
en chirurgie et en néonatalogie, secteurs non concernés par la prise en charge des effets de la canicule. Il s’avère que ces mesures "dites" exceptionnelles vont se péréniser dans le temps puisque la pénurie de personnels évoquée ne va pas se résorber de sitôt.

Sud Santé-Sociaux dénonce l’utilisation abusive du drame de l’an dernier pour imposer une augmentation du temps de travail aux personnels soignants dans la droite
ligne de la remise en cause actuelle des 35 heures.

Ce n’est pas en aggravant les conditions de travail et de vie de ces personnels que l’on va contribuer à les fidéliser à l’hôpital, bien au contraire !

La Fédération Sud Santé Sociaux réaffirme que les personnels soignants doivent faire l’objet de revalorisations salariales tout au long de leur carrière. La promotion professionnelle doit être beaucoup plus développée par la prise en charge de remises à niveau et de formations mieux adaptées permettant de réellement augmenter les promotions (d’agents des services hospitaliers vers aides soignants,
d’aides soignants vers infirmiers, d’infirmiers vers spécialisés ...)

Les plannings des personnels soignants doivent être respectés afin de pouvoir mieux conjuguer au quotidien vie professionnelle et vie personnelle. En Ile de France, la chèreté des logements doit aussi être prise en compte.

Les vraies solutions durables existent, elles ont un coà»t, dont on ne pourra faire l’économie pour répondre aux besoins sanitaires permanents de toute la population.


voir aussi communiqué de presse de Solidaires "Patronat et gouvernement à l’offensive contre les 35 heures"


Rechercher sur le site