Filière socio-éducative : alors la reconnaissance ça vient ?

Depuis plus de 20 ans les professionnel-les de la filière socio-éducative de la Fonction
Publique Hospitalière sont en attente d’une véritable revalorisation salariale et de la
reconnaissance de leur carrière.
Filière socio-éducative :
alors la reconnaissance ça vient ?
Se mobiliser sans attendre !
Dans la Fonction Publique Territoriale l’intersyndicale
CGT, FSU, SUD-CT et FAFPT
a décidé d’une action le 8 octobre 2013,
lors d’un colloque du conseil supérieur de
la FPT intitulé " quelles évolutions pour la
filière sanitaire et sociale de la FPT " !
Nous devons nous inscrire dans cette initiative
en organisant des AG et des réunions
d’informations syndicales.
Cette journée d’action doit ouvrir la voie
d’une réelle mobilisation dans le secteur.
Au-delà des revendications portées par
les socio-éducatifs se pose la question de
l’architecture de toutes les grilles de salaires
pour l’ensemble des filières professionnelles.
La question salariale est au coeur des préoccupations
de tous les professionel-les
et pour gagner il nous faudra ouvrir un
large front sur cette question tant dans
nos secteurs que dans le cadre interprofessionnel.
La Fédération SUD Santé-Sociaux revendique :
- Des revalorisations salariales de l’ensemble
des salarié-e-s de la Fonction Publique,
- Une carrière linéaire, sans barrage pour
toutes et tous,
- L’intégration dans la catégorie A pour
toutes et tous les Assistant-e-s Socio-
Educatifs,
- Le maintien des formations professionnelles,
en alternance, de la filière sociale
dans les instituts de formation en travail
social,
- Une reconnaissance des métiers du social,
tant financière, qu’au regard de son
utilité sociale.
Cela fait plus de 20 ans que ce secteur professionnel
fortement féminisé revendique
cette reconnaissance. Lors des mobilisations
de 2010 et 2011, les travailleurs sociaux
avaient déjà envoyé un signe fort de
leur volonté d’être reconnus à leur vrai niveau
de qualifications (3 années d’études)
qui doit passer par une véritable revalorisation
salariale.
En 2012 le changement de gouvernement
n’a rien modifié et
l’engagement d’ouvrir de véritables
négociations est passé à la
trappe !
Les propositions actuelles du ministère,
sont dans la continuité
du précédent gouvernement :
- passage au Nouvel Espace Statutaire
(NES)B ;
- mise en place de 2 grades pour
la filière socio-éducative (AS, ES,
ME, CESF, Anim...).
Une véritable régression
dans la carrière des salarié-e-s.
Ces personnels sont positionnés sur des
grilles linéaires, les propositions ministérielles
imposeraient :
- un allongement de carrière (de 22 ans à
33 ans),
- un déroulement de carrière en deux
grades bloqué par des ratios ou des quotas
liés au mérite...
L’intégration dans cet espace indiciaire
amènerait une baisse des salaires sur
l’ensemble de la carrière (jusqu’à 210 Euros
par mois) et une perte cumulée sur la
carrière allant jusqu’à 35000 Euros.
Dans les 2 autres versants de la Fonction
Publique (Etat et Territoriale), le NES a
été acté malgré un vote contre dans les
conseils supérieurs et une opposition de
certaines organisations syndicales.
C’est au nom de l’harmonisation des
Fonctions Publiques que ce projet arrive
sur la table dans la FPH même si à l’heure
actuelle le Conseil Supérieur de la Fonction
Publique Hospitalière ne s’est toujours
pas saisi de ce dossier...
Rejoignons le mouvement
des salarié-es de la
Fonction Publique Territoriale
le 8 octobre 2013 à 13h
Rassemblement 35 boulevard des
Invalides à Paris.
(face au Conseil Régional d’Ile de France)



Rechercher sur le site