Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites

Alors que le gouvernement français s’apprête à engager une nouvelle réforme qui risque de porter un coup fatal au système de retraite par répartition en jurant une fois de plus que c’est pour le sauver, la Fondation Copernic et Attac ont lancé mercredi un appel pour une "vaste mobilisation citoyenne" sur les retraites.

Quelque 400 personnalités issues de la gauche syndicale, politique, associative mais aussi des milieux universitaires, dénoncent "le coup fatal au système de retraites par répartition" et appellent à une vaste mobilisation pour défendre une autre voie.

La question des retraites pose celle de la société dans laquelle nous voulons vivre. Nous ne pouvons accepter la paupérisation programmée des futurs retraité-es, l’idéologie absurde du " travailler toujours plus " et la destruction des solidarités sociales.

La fédération SUD santé-sociaux est signataire de cet appel et propose aux salariés de le signer massivement et à le populariser.
Il démontre qu’il n’y a pas de fatalité à une nouvelle régression sociale après les différentes contre-réformes qui ont déjà amputé nos retraites.

Arrêter les régressions, améliorer les retraites, aller vers l’égalité hommes-femmes, c’est possible, à condition de s’attaquer aux racines du problème, par le partage des richesses, le partage de l’emploi et l’augmentation générale des salaires.

Nous revendiquons :
- le maintien des bonifications par enfant,
- la suppression de la décote,
- le maintien de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans,
- l’extension de la catégorie active au privé avec droit de départ à 55 ans.
Mais aussi :
- la prise en compte des années d’études et d’inactivité (chômage, congés parentaux, etc.),
- l’indexation des retraites sur le salaire des actifs,
- l’intégration de toutes les primes et indemnités dans le traitement de base,
- le calcul des retraites sur la base des six meilleurs mois, dans le public comme dans le privé,
- les 37,5 annuités pour tous, pour une retraite à taux plein,
- pas de retraites inférieures à 1500 euros.


appel ATTAC/COPERNIC

adresse du site http://www.exigences-citoyennes-retraites.net