Emmaüs grève de la faim d’un militant

Philippe Huart, délégué syndical SUD Emmaüs branche ACE (Association communautaire d’EMMAÃoS) est en grève de la faim illimitée.

Comment en est-on arrivé à cette extrémité du combat syndical  ?

Le droit des salarié-e-s et des syndicats sont bafoués :

ïf  Plus de soixante délits d’entraves déposés auprès de l’inspection du travail depuis juillet 2008 concernant le non respect du fonctionnement des instances représentatives du personnel et les obligations légales de l’ACE/EMMAÃoS.

ïf  Mise en demeure de l’inspection du travail en mars 2012 pour manquements graves de l’employeur par rapport à ses obligations de sécurité en matière de risques professionnels et des conditions de travail.

ïf  Deux interpellations de la CNIL en septembre 2013 (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) pour des faits graves.

ïf  Menace de licenciement sur notre délégué syndical au " placard " depuis 22 mois.

ïf  Aujourd’hui, Emmaüs entame une procédure de licenciement d’une salariée en dehors de toute légalité, sans enquête du CHS-CT alors qu’elle était en droit de retrait parce qu’elle demandait seulement l’amélioration de ses conditions de travail.

Des audits à charge sur " une organisation pathogène " :
Les différents audits réalisés dernièrement sur les risques psychosociaux et sur la gestion des Relations Humaines de l’ACE depuis la mise en place de la réforme, font écho à ce que notre syndicat dénonce depuis plusieurs années. L’un deux qui résume toute la situation d’Emmaüs aujourd’hui " l’ACE, compte tenu de la faiblesse de ses moyens et de son mode de fonctionnement, ne résout pas, voire participe, à la souffrance des responsables, c’est une organisation pathogène ".
Nous constatons aujourd’hui que la réforme est un gros gâchis humain, financier et éthique !

Un résumé dramatique pour ce qui était il y soixante ans une utopie formidable et un espoir de vie meilleure pour des milliers de personnes dans une société à la dérive !

C’est pour toutes ces raisons que notre délégué syndical a décidé d’entamer une grève de la faim illimitée à partir du jeudi 21 novembre 2013.

La fédération Sud Santé Sociaux apporte un soutien total à son délégué syndical et demande d’urgence, l’ouverture immédiate de négociations.

Pour tous contacts : Sud ACE Emmaüs : Philippe HUART 06 42 77 98 16
Yahya EL BAROUDI 06 32 64 09 41
solidairesmontreuil@wanadoo.fr