Différent N° 33

Les nouvelles mesures annoncées, comme la TVA " anti-sociale " qui remet en cause les fondements du financement de la protection sociale solidaire, les contrats " compétitivité " qui pourront entraîner des baisses de salaires et une remise en cause des droits collectifs, répondent aux souhaits du MEDEF de baisser le coà»t du travail et de flexibiliser davantage les contrats de travail.

Dans notre secteur les plans d’économies et de restructurations se poursuivent aussi bien dans le sanitaire que dans le médico-social, dans le public comme dans le privé. Les suppressions massives d’emplois qui en découlent aggravent le chômage qui atteint un niveau insupportable. Ces plans d’austérité qui s’accumulent depuis des mois en France, mais aussi dans tous les pays européens, paupérisent des pans entiers de la population.

Des luttes et des résistances se développent un peu partout avec des victoires, comme la volte-face du gouvernement roumain qui a abandonné son plan de privatisation des hôpitaux, où en Angleterre le recul sur le projet de destruction du service national de santé (NHS). Ici, plus localement, la lutte opiniâtre durant un an du collectif de défense de la maternité des Lilas a permis d’obtenir le financement de sa reconstruction qui avait été remis en cause par l’ARS, Quelques semaines plus tôt, le maintien du service de cardiologie de l’hôpital Henri Mondor gagné grâce à la mobilisation citoyenne (population, personnels, élus).

La période électorale actuelle doit être l’occasion de remettre les exigences sociales au coeur des priorités et en premier lieu l’emploi alors que le chômage atteint les plus hauts sommets.

Les plans de licenciements dans le privé, les suppressions massives d’emplois dans le public et dans les hôpitaux doivent être combattus. Face à la paralysie de l’intersyndicale nationale, nous devons être à l’offensive.

Notre union interprofessionnelle " Solidaires " propose l’organisation d’une manifestation nationale pour l’emploi le samedi 24 mars. SUD santé-sociaux s’inscrit dans cette perspective et appelle tous ses militant(e)s, quel que soit le secteur d’activité, à construire cette mobilisation pour remettre l’emploi au coeur des priorités !


Pièces-jointes

Mots-Clefs Associés

Cet article parle de

Journal des Adhérents

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

Différent N°59

Diff N°58

Différent N°56

Différent N°55

Différent N°54

Différent N°53

Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales