- Passé l’été américain, le Président de la République a fait sa rentrée...

DIFFERENT N°11

Passé l’été américain, le Président de la République a fait sa rentrée
médiatique devant les caméras de TF1 et de France 2 réunies pour
booster l’audimat. Sous l’oeil attendri de PPDA et d’Arlette, Nicolas 1er
de démagogie nous a livré son show présidentiel. Remarquable Cecilia aux
confins du désert lybien ! Remarquable lâ ? action du 1er Ministre, même relégué
au rang de simple collaborateur ! Remarquable Rachida Dati chef de tous les
Procureurs ! Remarquable, bien entendu, l’action menée par le gouvernement
 ! Remarquables toujours et encore Bernard, Brice et les autres ! Pour peu le
Président n’aurait pas manqué de nous faire remarquer à quel point lui-même
était remarquable !
Disons le clairement et sans ambages, à Sud nous partageons ce point de
vue.
Oui Nicolas Sarkozy est remarquable et sa politique l’est tout autant ! Le
Président de tous les Ministères le dit : il tiendra ses promesses, hélas ! Du
Karcher à la moulinette ultra libérale, la voie est tracée. Au prétexte d’une réforme
soit disant attendue par une majorité des Français, les mesures tombent
et vont tomber. Remarquable programme que voilà : atteintes au contrat et au
Code du Travail, au statut des fonctionnaires, aux régimes de retraite de toutes
et tous, aux 35 heures, aux universités, à la protection sociale avec sa cohorte
de franchises,â ?¦ Cet homme remarquable préfère les heures supplémentaires
et le salaire au mérite, le bouclier fiscal, une politique d’immigration répressive
voire raciste, la restriction du droit de grève, l’étranglement budgétaire des établissements
de nos secteurs, le démantèlement des hôpitaux de proximité, la
création d’hôpitaux prisons...
Face à cette déferlante libérale, radicale et implacable, qui sert de fil conducteur
au sommaire de ce 11ème numéro de Différent, le mouvement syndical et social
s’ébranle encore timidement. A l’heure où nos bouclons ce journal, se profilent
toutefois les premières mobilisations. Au morcellement, au clivage, à la division
voulus et entretenus par le gouvernement et son ami Medef, il nous faut construire
un réel mouvement unitaire et mener la lutte qui s’impose.
Nul doute que pour gagner, ce mouvement, par son ampleur et sa détermination,
doit, lui aussi, êtreâ ?¦.remarquable !


Pièces-jointes

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

Différent N°59

Diff N°58

Différent N°56

Différent N°55

Différent N°54

Différent N°53

Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales