Croix-Rouge : Nouvelles propositions patronales, le compte n’y est pas !

Le processus de refonte de la Convention Collective de la Croix Rouge Française arrive à son terme.
Malgré quelques avancées sur le projet patronal initial, pour la Fédération Sud Santé Sociaux, c’est
bien 4 millions d’Euros que la CRF prend dans les poches de ses salarié-es...
Nouvelles propositions patronales : Le compte n’y est pas !
Cette refonte de la Convention Collective de la CRF
avait simplement pour but de combler un déficit
généré par une gestion calamiteuse et des budgets
médico sociaux et sociaux de plus en plus
contraints.
Oui, les politiques d’austérité déclinées à l’échelle
européenne sous le prétexte de crises, remettent
en cause les protections sociales et justifient
toutes les attaques sur les budgets sanitaires et
sociaux et par conséquences sur les budgets
des établissements et services sanitaires et
sociaux.
Quand cela se double d’une mauvaise gestion
comme à la Croix Rouge Française,
ce sont les salarié-es qui bien évidemment
doivent en payer le prix fort. La masse salariale
est la principale " variable d’ajustement ", c’est
la double peine assurée !
Les propositions patronales actuelles soumises
à la signature des organisations syndicales permettent
une économie de 4 millions en lieu et
place des 5,5 millions prévus initialement par le
projet patronal de la CRF.
Grâce à la lutte et à la résistance des salarié-es, les
patrons de la CRF se sentent obligés de faire un
geste, de revoir leurs ambitions à la baisse, mais
pour la Fédération Sud Santé Sociaux le compte
n’y est toujours pasâ ?¦
Car cela reste 4 millions, pris sur le dos des salarié-
es qui vivent par ailleurs de plus en plus mal
de leurs salaires, voient leurs conditions de travail
se dégrader continuellement, leurs protections
sociales et notamment le droit à la retraite remis
en cause et attaqué de toute part.
Des reculs inacceptables !
Sous couvert de défendre le secteur de l’Economie
Sociale et Solidaire et le cadre conventionnel,
les patrons de la CRF maintiennent leur projet de
refonte de la Convention Collective et osent même
parler de nouveaux avantages pour les salarié-es.
Pour SUD l’avenant n°3 relatif à la révision de
la Convention Collective n’est que régressions,
reculs avec quelques aménagements à la marge :
- Une reprise d’ancienneté restreinte pour l’attribution
du nombre de points GER ;
- Les salarié-es en arrêt maladie seront pénalisé-es,
leur prime de fin d’année réduite ;
- La baisse des indemnités de départ à la retraite
reste inchangée par rapport au projet patronal initial
 ;
- la maladie non professionnelle ne sera plus
reconnue comme du "temps travaillé". Cela aura
pour conséquences de réduire les CA et les CT ;
- L’indemnité d’allaitement malgré des mesures
transitoires sera supprimée au 1er janvier 2015 ;
- Un accord de méthode est proposé à signature
en vue d’expérimenter le travail en 12 heures
dans certains établissements de la CRF, travail en
12 heures dont on connaît maintenant les effets
néfastes sur la santé des salarié-esâ ?¦
Pour la Fédération SUD Santé Sociaux cette nouvelle
proposition patronale est aussi inacceptable
que les précédentes.
Aucune organisation syndicale qui prétend défendre
les intérêts des salarié-es de la CRF ne peut
approuver de telles régressions.
Alors que les salaires couvrent de plus en plus mal
les besoins des salarié-es et de leurs familles, pendant
que les conditions de travail se dégradent,
que la protection sociale est attaquée de toute
part, ce sont bien au final les patients et les usagers
qui seront les premières victimes de ces choix
politiques désastreuxâ ?¦
La Fédération SUD Santé Sociaux sera aux côtés
des salarié-es en lutte pour :
- Dénoncer la révision de la Convention Collective
de la CRF et le projet patronal actuel ;
- Défendre les acquis conventionnels et lutter
pour une Convention Collective Commune de
haut niveau pour l’ensemble du secteur sanitaire
et social ;
- Pour le SMIG à 1700 Euros net ;
- Pour la retraite à 60 ans à taux plein pour 37,5
annuités ;
- Des budgets sanitaires et sociaux à la hauteur
des besoins des populationsâ ?¦
NON au projet patronal de casse de
la convention collective de la Croix
Rouge Française.
Préparons ensemble la riposte !


Pièces-jointes

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales