CC 66 : c’est toujours non au projet des patrons !

Un peu partout dans les départements et les régions, les salariés des établissements sanitaires et sociaux de la CC66 ont repris le chemin de la mobilisation pour la défense et l’amélioration de leur convention collective

Pourquoi dire NON au projet patronal ?

- il met fin au caractère national de la Convention Collective,
- la création de filières met fin aux annexes et à leurs contenus,
- il introduit des mesures qui permettent l’individualisation des salaires et la mise en concurence des salariés,
- il supprime tous les congés conventionnels (ancienneté, trimestriels notamment) en contre partie d’une semaine supplémentaire pour les salariés qui auraient plus de deux années de présence dans l’entreprise,
- il met en place un déroulement de carrière (1% par an sur 30 ans) nettement moins favorable,
- il remet en cause les 35 heures avec augmentation de la durée de travail et la généralisation du "forfait jour",
i il impose une complémentaire santé obligatoire.

Ces éléments ne sont que la partie essentielle du projet patronal, la liste des coups bas et des remises en cause des garanties collectives de travail est encore longue ...

Pour SUD, il faut continuer à informer les salariés, débattre dans les établissements des propositions des uns et des autres, et préparer ensemble la mobilisation pour imposer nos revendications sur les salaires, les conditions de travail et de prises en charge des personnes accueillies dans les services et les établissements sanitaires et sociaux.

La fédération SUD santé-sociaux propose aux salariés, à l’ensemble des organisations syndicales et aux collectifs syndiqués- non syndiqués de défense de la CC66 d’organiser une première grande journée nationale de grève et de manifestations.

Pour celles et ceux qui viendront à Paris, rendez-vous
MERCREDI 3 FEVRIER 2010 à 10H30 Métro La Motte Piquet Grenelle (15ème arrondissement)


Recherche sur le site

Nos Actions Syndicales