-

CC 66 : Mercredi 2 juillet, tous dans l’action !

La CCNT 66 est la dernière convention de la Branche Sanitaire et Sociale qui n’a pas encore subit les affres d’une refonte patronale. Le projet Fegapei devenu depuis le seul projet patronal, s’inscrit en droite ligne des projets gouvernementaux de marchandisation de l’ensemble des services médico-sociaux...

Le projet des syndicats employeurs de la CC66, est un projet qui sous couvert d’adaptation aux nouvelles réalités de l’intervention médico-sociale, vide la convention collective de toute sa substance.
Porté par une logique néo-libérale, le projet de la Fegapei n’envisage pour toute résolution des difficultés budgétaires du secteur sanitaire et social que de remettre en cause l’ensemble des acquis conventionnels..
.
Salaires, 35 heures, congés conventionnels, conditions de travail, droit des instances représentatives, etc, avec le projet de la Fegapei, tout est bon pour faire payer aux salariés des établissements les politiques de maîtrise comptable qui depuis la loi 2002-2 et son décret d’application de 2003, contribuent aux reculs de nos missions de service public.

Préparer la risposte est l’urgence du moment. Les salariés des établissements face au mépris des employeurs ne peuvent attendre la rentrée de septembre pour être dans l’action sur les salaires, la défense et l’amélioration de la convention collective.

Depuis la dernière Commision paritiaire nationale, les syndicats de salariés à l’exception de la CFDT ont refusé toute négociation sur la convention si des mesures salariales d’urgence n’étaient pas prises. Mais à ce jour, aucune riposte commune et nationale n’est proposée aux salariés des établissements. Ce n’est pas non plus du point de vue de la Fédération SUD Santé Sociaux, une pétition et un simple communiqué de presse qui feront reculer les syndicats patronnaux, décidés à s’inscrire dans le projet de démantélement du secteur sanitaire et social programmé par le gouvernement Sarkozy/Fillon.

Pour une réaction immédiate !

La Fédération SUD Santé Sociaux propose aux salariés des établissements, aux collectifs de salariés syndiqués et non syndiqués, aux intersyndicales qui se sont constitués localement de faire du 2 juillet 2008 une journée de grève et d’actions contre la casse de la CC 66 et de mobilisations sur les revendications salariales.

Si nous jugeons favorablement la position unitaire des syndicats qui siegent en Commission Paritaire Nationale à l’exception de la CFDT, il est urgent de revendiquer haut et fort un rattrapage immédiat de salaire de :

- 300 Euros pour tous ;
- une augmentation de 2,5% pour 2008 ;
Par ailleurs, les salariés des établissements n’accepteront pas la moindre discussion sur un projet aussi inique.

La Fédération SUD Santé Sociaux appelle tous les salariés des établissements de la CC 66 à se mettre en grève le Mercredi 2 juillet et à mettre en oeuvre des actions décentralisées dans le cadre d’intersyndicales et des collectifs locaux de défense et d’amélioration de la CC 66.
Pour la Région Parisienne et régions limitrophes, la Fédération SUD Santé Sociaux appelle à un rassemblement devant le lieu ou se déroulera la Commission Paritaire Nationale, pour signifier aux employeurs le rejet total de leur projet.

Tous ensemble dans l’action !
Grève
Mercredi 2 juillet 2008
Pour la défense de la Convention
Pour nos salaires

.